"C'était encore une étape rapide. Un peu ennuyeuse au début, mais ensuite c'est devenu plus marrant", a dit le Slovène, 5e de l'étape, aux organisateurs. "Le final a été à la fois dur et rapide, alors j'ai attaqué, en faisant de mon mieux. Cela fait une journée de plus vers la fin. J'ai subi une crevaison dans le final, mais avec mes coéquipiers qui m'ont aidé à revenir, c'était réglé en un rien de temps". Double vainqueur sortant de la Grande Boucle, Pogacar devrait voir Jonas Vingegaard lui succéder dimanche au palmarès du Tour. Au général, le Slovène accuse un retard de 3:26 sur le Danois, avant la 20e et avant-dernière étape, un contre-la-montre de 40,7 kilomètres entre Lacapelle-Marival et Rocamadour, qui propose deux côtes dans les dix derniers kilomètres. "Pour le chrono de demain, je sais que j'ai vécu un Tour fatiguant et il s'agit d'un contre-la-montre difficile", avance Pogacar. "Alors je ne sais pas de quoi je serai capable, mais je sais que je donnerai tout. J'ai fait à deux reprises la reconnaissance du parcours. Il est difficile, et le revêtement n'a pas beaucoup de rendement. Ce sera quand même un parcours rapide, avec deux petites côtes sur la fin. Je ne m'attends pas à une énorme surprise, mais on ne sait jamais". En 2020, Pogacar avait profité du contre-la-montre de la Planche des Belles Filles pour prendre le maillot jaune à Primoz Roglic dans l'avant-dernière étape. Mais il n'avait entamé ce chrono vosgien qu'avec 57 secondes de retard sur son compatriote, alors qu'il a cette fois-ci plus de 3 minutes de retard sur le maillot jaune. (Belga)

"C'était encore une étape rapide. Un peu ennuyeuse au début, mais ensuite c'est devenu plus marrant", a dit le Slovène, 5e de l'étape, aux organisateurs. "Le final a été à la fois dur et rapide, alors j'ai attaqué, en faisant de mon mieux. Cela fait une journée de plus vers la fin. J'ai subi une crevaison dans le final, mais avec mes coéquipiers qui m'ont aidé à revenir, c'était réglé en un rien de temps". Double vainqueur sortant de la Grande Boucle, Pogacar devrait voir Jonas Vingegaard lui succéder dimanche au palmarès du Tour. Au général, le Slovène accuse un retard de 3:26 sur le Danois, avant la 20e et avant-dernière étape, un contre-la-montre de 40,7 kilomètres entre Lacapelle-Marival et Rocamadour, qui propose deux côtes dans les dix derniers kilomètres. "Pour le chrono de demain, je sais que j'ai vécu un Tour fatiguant et il s'agit d'un contre-la-montre difficile", avance Pogacar. "Alors je ne sais pas de quoi je serai capable, mais je sais que je donnerai tout. J'ai fait à deux reprises la reconnaissance du parcours. Il est difficile, et le revêtement n'a pas beaucoup de rendement. Ce sera quand même un parcours rapide, avec deux petites côtes sur la fin. Je ne m'attends pas à une énorme surprise, mais on ne sait jamais". En 2020, Pogacar avait profité du contre-la-montre de la Planche des Belles Filles pour prendre le maillot jaune à Primoz Roglic dans l'avant-dernière étape. Mais il n'avait entamé ce chrono vosgien qu'avec 57 secondes de retard sur son compatriote, alors qu'il a cette fois-ci plus de 3 minutes de retard sur le maillot jaune. (Belga)