"Pogi" est d'abord revenu sur son exercice individuel. "Je suis content, c'est un très bon chrono. Le parcours était très rapide mais avec beaucoup de vent. Je n'aurais pas pu aller beaucoup plus vite. Sur le retour, j'ai pu développer la bonne puissance." Tenant du titre et double vainqueur du Tour de France, Pogacar est l'un des favoris à la victoire finale dans une course très importante pour les sponsors de sa formation. Mais un petit point d'interrogation entoure l'état de forme du Slovène de 23 ans, positif au coronavirus il y a quelques semaines. S'il venait à faiblir, sa formation pourrait encore compter sur le Portugais Joao Almeida, arrivé cet hiver de Quick-Step Alpha Vinyl. "Nous sommes actuellement très bien, avec trois d'entre nous dans le top 6 ce mardi (avec Almeida et Mikkel Bjerg, ndlr). Tout le monde est concentré sur cette course et nous sommes tous en forme. J'ai hâte d'être mercredi", a ponctué Pogacar. En effet, Après deux sprints massifs et un chrono, le peloton va voir la route s'élever. La 4e étape se ponctuera au sommet de Jebel Jais, une très longue montée de 18,7 kilomètres à 5,7 pour cent de déclivité moyenne. L'année dernière, le Danois Jonas Vingegaard s'était imposé devant "Pogi". (Belga)

"Pogi" est d'abord revenu sur son exercice individuel. "Je suis content, c'est un très bon chrono. Le parcours était très rapide mais avec beaucoup de vent. Je n'aurais pas pu aller beaucoup plus vite. Sur le retour, j'ai pu développer la bonne puissance." Tenant du titre et double vainqueur du Tour de France, Pogacar est l'un des favoris à la victoire finale dans une course très importante pour les sponsors de sa formation. Mais un petit point d'interrogation entoure l'état de forme du Slovène de 23 ans, positif au coronavirus il y a quelques semaines. S'il venait à faiblir, sa formation pourrait encore compter sur le Portugais Joao Almeida, arrivé cet hiver de Quick-Step Alpha Vinyl. "Nous sommes actuellement très bien, avec trois d'entre nous dans le top 6 ce mardi (avec Almeida et Mikkel Bjerg, ndlr). Tout le monde est concentré sur cette course et nous sommes tous en forme. J'ai hâte d'être mercredi", a ponctué Pogacar. En effet, Après deux sprints massifs et un chrono, le peloton va voir la route s'élever. La 4e étape se ponctuera au sommet de Jebel Jais, une très longue montée de 18,7 kilomètres à 5,7 pour cent de déclivité moyenne. L'année dernière, le Danois Jonas Vingegaard s'était imposé devant "Pogi". (Belga)