Le maillot jaune slovène l'a emporté en soufflant de justesse la victoire à son dauphin au général, le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) dans cette première arrivée au sommet du Tour 2022. "C'était une journée très difficile, spécialement dans la dernière ascension bien sûr. Jonas a attaqué vraiment fort. Mais je me suis dit qu'après le travail fourni par mes équipiers toute la journée, il fallait que j'attaque jusqu'à la ligne", a déclaré Tadej Pogacar au micro des organisateurs. "Aussi, mon épouse Urska était là sur la ligne d'arrivée, et le reste de ma famille au pied de la montée. Il s'est passé beaucoup de choses depuis ma victoire ici en 2020. Mais cette étape, elle était dans ma tête depuis longtemps, j'en avais fait un gros objectif depuis que nous avons connu le parcours, en réalité", ajoute le Slovène, qui a décroché sa 8e victoire d'étape sur le Tour, au lendemain de son succès à Longwy. Au général, Pogacar, vainqueur des deux dernières éditions du Tour, compte 35 secondes d'avance sur Vingegaard "Vingegaard est un grand grimpeur, un de meilleurs du monde et peut-être le meilleur du moment", avance le maillot jaune. "Et il sera bien sûr un rival pour moi, il a aussi une équipe très forte. Mais je me sens bien aussi. J'ai obtenu un petit gain par rapport à lui sur l'arrivée, c'est déjà ça. Mais c'est le vélo, les choses peuvent changer d'une seconde à l'autre". (Belga)

Le maillot jaune slovène l'a emporté en soufflant de justesse la victoire à son dauphin au général, le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) dans cette première arrivée au sommet du Tour 2022. "C'était une journée très difficile, spécialement dans la dernière ascension bien sûr. Jonas a attaqué vraiment fort. Mais je me suis dit qu'après le travail fourni par mes équipiers toute la journée, il fallait que j'attaque jusqu'à la ligne", a déclaré Tadej Pogacar au micro des organisateurs. "Aussi, mon épouse Urska était là sur la ligne d'arrivée, et le reste de ma famille au pied de la montée. Il s'est passé beaucoup de choses depuis ma victoire ici en 2020. Mais cette étape, elle était dans ma tête depuis longtemps, j'en avais fait un gros objectif depuis que nous avons connu le parcours, en réalité", ajoute le Slovène, qui a décroché sa 8e victoire d'étape sur le Tour, au lendemain de son succès à Longwy. Au général, Pogacar, vainqueur des deux dernières éditions du Tour, compte 35 secondes d'avance sur Vingegaard "Vingegaard est un grand grimpeur, un de meilleurs du monde et peut-être le meilleur du moment", avance le maillot jaune. "Et il sera bien sûr un rival pour moi, il a aussi une équipe très forte. Mais je me sens bien aussi. J'ai obtenu un petit gain par rapport à lui sur l'arrivée, c'est déjà ça. Mais c'est le vélo, les choses peuvent changer d'une seconde à l'autre". (Belga)