Trop imprécise, commettant pas moins de 21 fautes directes dans la première manche, la Roumaine a logiquement concédé ce set inaugural (7-5). Le début de la seconde manche a été extrêmement disputé, les deux joueuses se rendant coup pour coup jusqu'à 3-3. L'Ukrainienne de 25 ans, plus constante que son adversaire, notamment en défense, a ensuite remporté les trois derniers jeux pour conclure la partie après 1h40 (6-3). Après deux défaites en 2019 contre Halep, en demi-finales à Doha et à Wimbledon, Svitolina mène désormais 5 victoires à 4 face à la Roumaine, double lauréate en Grand Chelem. "Le match a été très physique avec beaucoup de longs échanges. J'ai été très solide aujourd'hui, surtout en défense", a déclaré Svitolina sur le court. "J'espère maintenir mon niveau et jouer mon prochain match de la même manière." Le résultat de la rencontre prévue dans la foulée entre la Canadienne Bianca Andreescu (WTA 4), lauréate de l'US Open, et la Tchèque Karolina Pliskova (WTA 2) viendra simplifier les scénarios quant à la qualification pour les demi-finales. Si sa place dans le groupe reste à définir, Svitolina est d'ores et déjà qualifiée. Mardi dans le groupe rouge, la Suissesse Belinda Bencic (WTA 7) a battu la Tchèque Petra Kvitova (WTA 6) et la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 10), qui a dû remplacer au pied levé la Japonaise Naomi Osaka, a pris la mesure de la N.1 mondiale australienne Ashleigh Barty. Les quatre joueuses peuvent encore se qualifier avant la troisième journée du groupe prévue jeudi. (Belga)