L'équipe avait fait part début mai de sa décision de quitter la discipline à la fin de la saison, invoquant notamment "la situation économique actuelle" et "la nécessité de concentrer ses efforts sur les grands changements auxquels le monde de l'industrie motorisée est confronté". Mais Dorna Sports, le promoteur espagnol, avait alors "officiellement contacté" l'usine pour lui rappeler les termes de son contrat en cours jusqu'en 2026, qui ne lui permet pas de "prendre cette décision unilatéralement". "Suzuki Motor Corporation et Dorna sont parvenus à un accord pour mettre fin à la participation de Suzuki en MotoGP à la fin de la saison 2022", a annoncé mercredi le constructeur. Suzuki a également annoncé dans son communiqué la fin de sa participation au Championnat du monde d'endurance (WEC) à la fin de la saison. Ecurie historique du Continental Circus, Suzuki avait déjà quitté le MotoGP fin 2011, avant d'y revenir en 2015. En 2020, elle a remporté le titre de champion du monde des pilotes grâce à l'Espagnol Joan Mir, ainsi que le titre de la meilleure équipe. En revanche, le titre des constructeurs lui a toujours échappé dans l'ère moderne, les sept sacres ayant eu lieu dans l'ancienne catégorie reine 500cc de 1976 à 1982. Quant à Mir et son coéquipier -et compatriote- Alex Rins, ils pourraient rebondir chez Honda, le premier au sein de l'équipe d'usine de la marque japonaise, souvent privée depuis deux ans de son leader Marc Marquez, victime de chutes et d'opérations à répétition, le second dans l'écurie satellite Honda-LCR, selon la presse spécialisée. (Belga)

L'équipe avait fait part début mai de sa décision de quitter la discipline à la fin de la saison, invoquant notamment "la situation économique actuelle" et "la nécessité de concentrer ses efforts sur les grands changements auxquels le monde de l'industrie motorisée est confronté". Mais Dorna Sports, le promoteur espagnol, avait alors "officiellement contacté" l'usine pour lui rappeler les termes de son contrat en cours jusqu'en 2026, qui ne lui permet pas de "prendre cette décision unilatéralement". "Suzuki Motor Corporation et Dorna sont parvenus à un accord pour mettre fin à la participation de Suzuki en MotoGP à la fin de la saison 2022", a annoncé mercredi le constructeur. Suzuki a également annoncé dans son communiqué la fin de sa participation au Championnat du monde d'endurance (WEC) à la fin de la saison. Ecurie historique du Continental Circus, Suzuki avait déjà quitté le MotoGP fin 2011, avant d'y revenir en 2015. En 2020, elle a remporté le titre de champion du monde des pilotes grâce à l'Espagnol Joan Mir, ainsi que le titre de la meilleure équipe. En revanche, le titre des constructeurs lui a toujours échappé dans l'ère moderne, les sept sacres ayant eu lieu dans l'ancienne catégorie reine 500cc de 1976 à 1982. Quant à Mir et son coéquipier -et compatriote- Alex Rins, ils pourraient rebondir chez Honda, le premier au sein de l'équipe d'usine de la marque japonaise, souvent privée depuis deux ans de son leader Marc Marquez, victime de chutes et d'opérations à répétition, le second dans l'écurie satellite Honda-LCR, selon la presse spécialisée. (Belga)