Le 1er juin dernier, Waasland-Beveren avait été acquitté. Seuls le président Dirk Huyck, suspendu un an avec sursis, et le directeur financier Olivier Swolfs, suspendu un an, avaient été sanctionnés, tandis que le FC Malines avait été retrogradé en D1B. Le parquet de la fédération avait jusque lundi pour aller en appel devant la CBAS, ce qu'il ne fera pas, n'ayant "trouvé aucun élément dans la décision du 1er juin poussant le parquet à agir autrement". Le procureur fédéral devra lui bien passer devant la CBAS, d'autres parties impliquées dans le dossier ayant fait appel. (Belga)