Pour rappel, le 1er juin dernier, la commission des litiges d'appel de l'Union belge de football (URBSFA) avait annulé la montée du FC Malines en Jupiler Pro League (D1A) avec un retrait de 12 points en prime, sa participation à la phase de poules de l'Europa League, et son inscription à l'édition 2019-2020 de la Coupe de Belgique, dont Malines est tenant du titre. Johan Timmermans, membre du conseil d'administration et ancien président du FC Malines, l'actionnaire principal Olivier Somers et le directeur financier Thierry Steemans ont écopé de dix ans de suspension pour toutes les activités au sein de l'URBSFA, tandis que le directeur sportif Stefaan Vanroy a été suspendu sept ans. Deux associations de supporters (Aico Luypaert et KV Mechelen Support) ont également saisi la CBAS en tant que parties volontaires, ainsi qu'un supporter malinois, Aico Luypaert, qui agit individuellement. Le 'Kavé', pour rappel, a été condamné pour avoir tenté de falsifier la rencontre de la dernière journée de la saison régulière du champîonnat de D1A 2017-2018 contre Waasland-Beveren (2-0), le 11 mars 2018 (Belga)