Le magazine Pano a diffusé une interview de l'agent de joueur Veljkovic mardi soir, dans laquelle celui-ci porte des accusations dans le dossier concernant les fraudes dans le football belge instruit par la justice belge et pour lequel il a bénéficié du statut de repenti.

Ivan Leko est notamment mentionné dans l'interview. Selon Veljkovic, l'ancien entraîneur de l'OH Louvain et du Club de Bruges touchait de l'argent lors des transferts de joueurs. Dans certains cas, une commission a été convenue pour Leko, mais l'argent n'a finalement pas été versé, a-t-il dit.

Van Steenbrugge n'exclut pas que Veljkovic ait dit des choses correctes dans toute l'émission, mais "le mensonge est plus facilement cru si on le mélange avec des vérités", selon l'avocat. Pour celui-ci, Veljkovic a choisi Leko "comme cible", peut-être parce qu'il a encore un compte à régler avec lui.

Van Steenbrugge pointe du doigt les contre-vérités que Veljkovic aurait proclamées, comme l'histoire des matchs truqués. Selon l'avocat, le repenti nie la lumière du soleil, mais était bien le principal protagoniste de l'affaire. "Nous avons encore des preuves qui sapent sa crédibilité", a déclaré Maître Van Steenbrugge.

Le magazine Pano a diffusé une interview de l'agent de joueur Veljkovic mardi soir, dans laquelle celui-ci porte des accusations dans le dossier concernant les fraudes dans le football belge instruit par la justice belge et pour lequel il a bénéficié du statut de repenti. Ivan Leko est notamment mentionné dans l'interview. Selon Veljkovic, l'ancien entraîneur de l'OH Louvain et du Club de Bruges touchait de l'argent lors des transferts de joueurs. Dans certains cas, une commission a été convenue pour Leko, mais l'argent n'a finalement pas été versé, a-t-il dit. Van Steenbrugge n'exclut pas que Veljkovic ait dit des choses correctes dans toute l'émission, mais "le mensonge est plus facilement cru si on le mélange avec des vérités", selon l'avocat. Pour celui-ci, Veljkovic a choisi Leko "comme cible", peut-être parce qu'il a encore un compte à régler avec lui. Van Steenbrugge pointe du doigt les contre-vérités que Veljkovic aurait proclamées, comme l'histoire des matchs truqués. Selon l'avocat, le repenti nie la lumière du soleil, mais était bien le principal protagoniste de l'affaire. "Nous avons encore des preuves qui sapent sa crédibilité", a déclaré Maître Van Steenbrugge.