"Nous allons tout d'abord prendre le temps d'analyser le dossier, mais nous tenons à souligner que nous prendrons nos responsabilités", a ajouté Bossaert.

Vendredi, le parquet fédéral a confirmé le renvoi devant le tribunal correctionnel de 57 personnes. Il s'agit de 56 personnes physiques et d'une personne morale, une société. Selon des sources proches de l'enquête, celles-ci sont soupçonnées de faux en écriture, de blanchiment d'argent, de trucage de matchs et d'appartenance à une organisation criminelle.

Le parquet fédéral ne fait pas de commentaires au sujet des noms qui figurent dans la réquisition finale mais selon plusieurs médias, il s'agit de personnalités issues du gratin du football belge.

"Nous allons tout d'abord prendre le temps d'analyser le dossier, mais nous tenons à souligner que nous prendrons nos responsabilités", a ajouté Bossaert. Vendredi, le parquet fédéral a confirmé le renvoi devant le tribunal correctionnel de 57 personnes. Il s'agit de 56 personnes physiques et d'une personne morale, une société. Selon des sources proches de l'enquête, celles-ci sont soupçonnées de faux en écriture, de blanchiment d'argent, de trucage de matchs et d'appartenance à une organisation criminelle. Le parquet fédéral ne fait pas de commentaires au sujet des noms qui figurent dans la réquisition finale mais selon plusieurs médias, il s'agit de personnalités issues du gratin du football belge.