L'information peut paraître surprenante quand on sait que l'attaquant gantois avait déclaré donner la priorité à Anderlecht, et ensuite à l'Angleterre (Swansea, West Ham). Mais en football, la vérité du jour n'est souvent pas celle du lendemain. Alors quand Anderlecht a commencé à discuter sur le prix demandé par La Gantoise et que West Ham a renoncé au Diable Rouge d'origine congolaise sous la pression de ses supporters, suite au passé carcéral du joueur, Mboyo a bien dû changer son fusil d'épaule.

Le quotidien flamand Het Laatste Nieuws révèle donc ce mercredi que Gand et Genk sont tombés d'accord sur le montant de l'indemnité de transfert, évaluée entre 4 et 4,5 millions d'euros.

Les négociations avec Genk se sont déroulées mardi soir à la Cristal Arena. Le père du joueur y a participé. Les trois parties ont assez rapidement conclu l'affaire, sans pour autant signer les documents. Il s'agirait du transfert le plus cher de l'histoire du club limbourgeois.

"Pelé" Mboyo a toutefois demandé un temps de réflexion afin d'examiner en profondeur les termes de l'accord (et peut-être également pour laisser à Anderlecht une chance de formuler une contre-proposition). Mais selon HLN, le joueur pourrait déjà passer la visite médicale ce mercredi et parapher son contrat dans la foulée. Les négociations avaient un temps été interrompues suite à l'accident de la compagne de Mboyo, renversée par une voiture dimanche à Gand dans les environs de la Ghelamco Arena.

L'ex-capitaine de La Gantoise doit renforcer le secteur offensif de Genk, amputé d'Elyaniv Barda (Hapoel Beer Sheva) et Glynor Plet (Twente Enschede). Une attaque Vossen-Mboyo pourrait faire très mal aux défenses belges. Ce sont d'ailleurs les deux seuls attaquants internationaux belges à encore évoluer en Jupiler League. Si ce transfert se concrétise, Genk ne pourra plus se cacher: il sera clairement candidat au titre !

L'information peut paraître surprenante quand on sait que l'attaquant gantois avait déclaré donner la priorité à Anderlecht, et ensuite à l'Angleterre (Swansea, West Ham). Mais en football, la vérité du jour n'est souvent pas celle du lendemain. Alors quand Anderlecht a commencé à discuter sur le prix demandé par La Gantoise et que West Ham a renoncé au Diable Rouge d'origine congolaise sous la pression de ses supporters, suite au passé carcéral du joueur, Mboyo a bien dû changer son fusil d'épaule. Le quotidien flamand Het Laatste Nieuws révèle donc ce mercredi que Gand et Genk sont tombés d'accord sur le montant de l'indemnité de transfert, évaluée entre 4 et 4,5 millions d'euros. Les négociations avec Genk se sont déroulées mardi soir à la Cristal Arena. Le père du joueur y a participé. Les trois parties ont assez rapidement conclu l'affaire, sans pour autant signer les documents. Il s'agirait du transfert le plus cher de l'histoire du club limbourgeois. "Pelé" Mboyo a toutefois demandé un temps de réflexion afin d'examiner en profondeur les termes de l'accord (et peut-être également pour laisser à Anderlecht une chance de formuler une contre-proposition). Mais selon HLN, le joueur pourrait déjà passer la visite médicale ce mercredi et parapher son contrat dans la foulée. Les négociations avaient un temps été interrompues suite à l'accident de la compagne de Mboyo, renversée par une voiture dimanche à Gand dans les environs de la Ghelamco Arena. L'ex-capitaine de La Gantoise doit renforcer le secteur offensif de Genk, amputé d'Elyaniv Barda (Hapoel Beer Sheva) et Glynor Plet (Twente Enschede). Une attaque Vossen-Mboyo pourrait faire très mal aux défenses belges. Ce sont d'ailleurs les deux seuls attaquants internationaux belges à encore évoluer en Jupiler League. Si ce transfert se concrétise, Genk ne pourra plus se cacher: il sera clairement candidat au titre !