Issu des qualifications en Russie, il a aligné une cinquième victoire en six jours en s'imposant en deux sets contre Rublev, tenant du titre et déjà assuré de disputer le Masters de fin de saison. Van de Zandschulp avait créé la sensation il y a quelques semaines à Flushing Meadows. Déjà passé par les qualifications lors de la 4e et dernière levée du Grand Chelem de la saison, il avait notamment écarté Casper Ruud et Diego Schwartzman avant de s'incliner en quarts de finale devant le Russe Daniil Medvedev, futur lauréat. Samedi, il affrontera le Croate Marin Cilic (ATP 35) pour une place en finale, ce qui constituerait une première dans sa carrière. L'autre demie opposera l'Américain Taylor Fritz (ATP 28/N.5) à l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 53). (Belga)

Issu des qualifications en Russie, il a aligné une cinquième victoire en six jours en s'imposant en deux sets contre Rublev, tenant du titre et déjà assuré de disputer le Masters de fin de saison. Van de Zandschulp avait créé la sensation il y a quelques semaines à Flushing Meadows. Déjà passé par les qualifications lors de la 4e et dernière levée du Grand Chelem de la saison, il avait notamment écarté Casper Ruud et Diego Schwartzman avant de s'incliner en quarts de finale devant le Russe Daniil Medvedev, futur lauréat. Samedi, il affrontera le Croate Marin Cilic (ATP 35) pour une place en finale, ce qui constituerait une première dans sa carrière. L'autre demie opposera l'Américain Taylor Fritz (ATP 28/N.5) à l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 53). (Belga)