Radomir Simunek a tiré tout le groupe dans son sillage avant d'être victime d'une chute dans le tour initial. Du coup, le Tchèque a abandonné la première place au champion du monde Mathieu van der Poel. Cet événement a incité Van Aert a prendre ses distances dans la descente. Van Aert a placé une accélération que le seul Van der Poel a contrée pendant une brève période. A mi-course, le Néerlandais a été rattrapé par Nys et Vantornout. Dans la foulée, Corné van Kessel, Toon Aerts, Lars van der Haar, Pauwels et Tom Meeusen ont suivi cet exemple. Dans la montée du Raidillon, Van der Poel a brusquement cédé. Lancés à la poursuite du leader, Nys, Aerts, Vantornout et Van Kessel ont assuré le rythme. A deux tours de la fin, Aerts a décroché à cause d'une crevaison. Van Aert a bouclé le dernier tour avec une avance d'environ une minute. Derrière lui, Nys et Vantornout ont lutté pour la deuxième place. Mais lorsque Nys a accéléré à la sortie de la zone asphaltée, Vantornout a craqué et a même été dépassé par son équipier Pauwels. En tête, Van Aert a continué son solo sans connaître le moindre problème. (Belga)

Radomir Simunek a tiré tout le groupe dans son sillage avant d'être victime d'une chute dans le tour initial. Du coup, le Tchèque a abandonné la première place au champion du monde Mathieu van der Poel. Cet événement a incité Van Aert a prendre ses distances dans la descente. Van Aert a placé une accélération que le seul Van der Poel a contrée pendant une brève période. A mi-course, le Néerlandais a été rattrapé par Nys et Vantornout. Dans la foulée, Corné van Kessel, Toon Aerts, Lars van der Haar, Pauwels et Tom Meeusen ont suivi cet exemple. Dans la montée du Raidillon, Van der Poel a brusquement cédé. Lancés à la poursuite du leader, Nys, Aerts, Vantornout et Van Kessel ont assuré le rythme. A deux tours de la fin, Aerts a décroché à cause d'une crevaison. Van Aert a bouclé le dernier tour avec une avance d'environ une minute. Derrière lui, Nys et Vantornout ont lutté pour la deuxième place. Mais lorsque Nys a accéléré à la sortie de la zone asphaltée, Vantornout a craqué et a même été dépassé par son équipier Pauwels. En tête, Van Aert a continué son solo sans connaître le moindre problème. (Belga)