Aerts, longtemps aux côtés de Quinten Hermans, a placé une accélération à deux tours de la fin. Le coureur de l'équipe Baloise Trek Lions n'a pas été repris et s'est imposé avec une avance de 23 secondes sur Hermans et de 1:03 sur Eli Iserbyt. Laurens Sweeck (1:29) et le Néerlandais Lars Van Der Haar (1:38) complètent le top 5 du jour. Toon Aerts s'était déjà imposé en 2020 à Gieten. Même si le Belge de 27 ans n'a plus levé les bras lors des manches suivantes, il avait enlevé le classement final du Superprestige pour la première fois de sa carrière. Chez les dames, Brand, tenante du titre du Superprestige, a placé une accélération décisive à l'entame du dernier tour afin de s'imposer en solitaire. La Néerlandaise de 32 ans s'est imposée devant ses compatriotes Denise Betsema et Annemarie Worst. Sanne Cant a dû se contenter de la 8e place. "Je suis très contente d'avoir pu m'imposer pour mon premier cross de la saison", a déclaré la championne du monde après l'arrivée. "J'ai fait le bon choix en faisant l'impasse sur Paris-Roubaix (prévu samedi chez les dames, ndlr) afin de me concentrer sur Gieten." En début de programme, le Néerlandais David Haverdings s'est imposé chez les juniors devant l'Allemand Silas Kuschla, le Néerlandais Menno Huising. La 2e des huit manches de cette compétition de régularité se tiendra le 23 octobre à Ruddervoorde. (Belga)

Aerts, longtemps aux côtés de Quinten Hermans, a placé une accélération à deux tours de la fin. Le coureur de l'équipe Baloise Trek Lions n'a pas été repris et s'est imposé avec une avance de 23 secondes sur Hermans et de 1:03 sur Eli Iserbyt. Laurens Sweeck (1:29) et le Néerlandais Lars Van Der Haar (1:38) complètent le top 5 du jour. Toon Aerts s'était déjà imposé en 2020 à Gieten. Même si le Belge de 27 ans n'a plus levé les bras lors des manches suivantes, il avait enlevé le classement final du Superprestige pour la première fois de sa carrière. Chez les dames, Brand, tenante du titre du Superprestige, a placé une accélération décisive à l'entame du dernier tour afin de s'imposer en solitaire. La Néerlandaise de 32 ans s'est imposée devant ses compatriotes Denise Betsema et Annemarie Worst. Sanne Cant a dû se contenter de la 8e place. "Je suis très contente d'avoir pu m'imposer pour mon premier cross de la saison", a déclaré la championne du monde après l'arrivée. "J'ai fait le bon choix en faisant l'impasse sur Paris-Roubaix (prévu samedi chez les dames, ndlr) afin de me concentrer sur Gieten." En début de programme, le Néerlandais David Haverdings s'est imposé chez les juniors devant l'Allemand Silas Kuschla, le Néerlandais Menno Huising. La 2e des huit manches de cette compétition de régularité se tiendra le 23 octobre à Ruddervoorde. (Belga)