Dès le départ, Van der Poel a montré ses intentions. "Techniquement, j'ai peut-être roulé l'un de mes meilleurs cross ici. Je n'ai fait aucune grosse faute, j'ai eu un bon sentiment dès le premier tour et cela m'a donné confiance." L'année dernière, le Néerlandais était également tout proche de la victoire mais la malchance l'avait finalement classé troisième. "Je me sentais encore plus fort que l'an dernier. J'ai eu quelques moments difficiles et Toon a offert une belle résistance au début mais, heureusement, j'avais de très bonnes jambes." Malgré sa victoire à Niel samedi, Van der Poel ne se sentait pas au top. "C'est vrai, c'est ce que j'ai dit", a-t-il confirmé, "mais aujourd'hui/dimanche j'étais au top. Samedi, ce n'était pas encore très bon, mais c'est aussi parce que je n'ai pas fait grand chose pendant deux jours la semaine dernière. Ce cross à Niel m'a fait plaisir, car j'ai dû me dépasser et je me suis encore amélioré." Après la Coupe du monde à Coxyde le 25 novembre, Van der Poel se rendra en stage à Benicassim en Espagne. "Presque trois semaines", a-t-il déclaré, "avant de revenir au Scheldecross d'Anvers (15 décembre, ndlr) et de commencer au mieux la période hivernale très chargée." Toon Aerts, pour sa part, s'est classé en deuxième position. "Mathieu était bien meilleur", a admis le Belge. "La deuxième place était ce que je pouvais espérer de mieux." Aerts a tenté de suivre le Néerlandais au début mais il a rapidement dû se contenter de la deuxième place. "Je n'ai pu le suivre que pendant quelques tours. Physiquement, il était tout simplement plus fort." Toon Aerts était toutefois ravi de s'être placé devant Wout van Aert. "Je veux continuer à me montrer dans les semaines à venir. J'étais techniquement en ordre aujourd'hui mais on peut toujours s'améliorer. J'ai fait quelques erreurs aujourd'hui et j'ai aussi eu peur dans la descente, cela reste des points de travail." Enfin, Wout van Aert a une nouvelle fois dû se contenter d'une place d'honneur. "Il n'y avait pas de place pour faire mieux que cette troisième position", a déclaré le triple champion du monde. "Normalement, je ne me démarque pas vraiment en début de course", a expliqué van Aert. "Mais je me suis assis cinq secondes trop tôt et je me suis soudainement retrouvé en sixième position. Il n'y a pas si longtemps, cela aurait été un bon début, mais aujourd'hui, dans les cross actuels, vous êtes déjà loin et j'ai rapidement été parmi les poursuivants." (Belga)

Dès le départ, Van der Poel a montré ses intentions. "Techniquement, j'ai peut-être roulé l'un de mes meilleurs cross ici. Je n'ai fait aucune grosse faute, j'ai eu un bon sentiment dès le premier tour et cela m'a donné confiance." L'année dernière, le Néerlandais était également tout proche de la victoire mais la malchance l'avait finalement classé troisième. "Je me sentais encore plus fort que l'an dernier. J'ai eu quelques moments difficiles et Toon a offert une belle résistance au début mais, heureusement, j'avais de très bonnes jambes." Malgré sa victoire à Niel samedi, Van der Poel ne se sentait pas au top. "C'est vrai, c'est ce que j'ai dit", a-t-il confirmé, "mais aujourd'hui/dimanche j'étais au top. Samedi, ce n'était pas encore très bon, mais c'est aussi parce que je n'ai pas fait grand chose pendant deux jours la semaine dernière. Ce cross à Niel m'a fait plaisir, car j'ai dû me dépasser et je me suis encore amélioré." Après la Coupe du monde à Coxyde le 25 novembre, Van der Poel se rendra en stage à Benicassim en Espagne. "Presque trois semaines", a-t-il déclaré, "avant de revenir au Scheldecross d'Anvers (15 décembre, ndlr) et de commencer au mieux la période hivernale très chargée." Toon Aerts, pour sa part, s'est classé en deuxième position. "Mathieu était bien meilleur", a admis le Belge. "La deuxième place était ce que je pouvais espérer de mieux." Aerts a tenté de suivre le Néerlandais au début mais il a rapidement dû se contenter de la deuxième place. "Je n'ai pu le suivre que pendant quelques tours. Physiquement, il était tout simplement plus fort." Toon Aerts était toutefois ravi de s'être placé devant Wout van Aert. "Je veux continuer à me montrer dans les semaines à venir. J'étais techniquement en ordre aujourd'hui mais on peut toujours s'améliorer. J'ai fait quelques erreurs aujourd'hui et j'ai aussi eu peur dans la descente, cela reste des points de travail." Enfin, Wout van Aert a une nouvelle fois dû se contenter d'une place d'honneur. "Il n'y avait pas de place pour faire mieux que cette troisième position", a déclaré le triple champion du monde. "Normalement, je ne me démarque pas vraiment en début de course", a expliqué van Aert. "Mais je me suis assis cinq secondes trop tôt et je me suis soudainement retrouvé en sixième position. Il n'y a pas si longtemps, cela aurait été un bon début, mais aujourd'hui, dans les cross actuels, vous êtes déjà loin et j'ai rapidement été parmi les poursuivants." (Belga)