Sur un parcours lourd et boueux, Eli Iserbyt s'en est bien sorti même s'il estimait que "cela devenait dangereux au fil des tours. Je suis content de ma victoire sur ce beau tracé. Cela a été vite et c'était difficile de faire la différence. J'ai attendu avant de pouvoir faire la différence en essayant d'éviter tout ennui mécanique". Iserbyt compte désormais cinq points d'avance sur Toon Aerts au Superprestige. "Ce n'est pas beaucoup, et il reste trois manches. Un jour sans ou une fois malade, et tu peux perdre beaucoup de points", a commenté encore Iserbyt qui a devancé dimanche Michael Vantourenhout, 2e, "mais j'ai roulé une heure dans le rouge, pas moyen de récupérer ne fut-ce que deux secondes", a confié de son côté Vanthourenhout. "Avec les petites glissades de van Aert et Aerts, j'ai pu me glisser deuxième, mais c'était vraiment dur". Eli Iserbyt a ainsi grappillé des points sur Toon Aerts au classement général. "Peut-être que mes attaques, m'ont mis dans le dur", a tenté d'expliqué Toon Aerts, 3e dimanche. "Ici, c'est souvent comme ça. C'est un peu plus calme, puis il y a une portion très explosive. Mais je suis content de pouvoir terminer tout proche des deux premiers." Wout van Aert attendait de son côté mieux qu'une 4e place. "Plus je ne pouvais pas faire. Je n'attendais pas grand-chose aujourd'hui, j'espérais juste être un peu meilleur que le week-end dernier (où il a terminé 3e à Tabor et Courtrai), mais ce ne fut pas du tout le cas. Je n'étais pas bien, c'est dommage. Ce n'est pas que je suis déçu, mais j'en attendais plus vu ce que j'avais produit la semaine dernière", a expliqué le coureur de Jumbo-Visma élu Géant flamand de l'année vendredi. Wout van Aert va partir en stage en Espagne dès lundi et ne disputera pas les prochains rendez-vous du week-end. (Belga)

Sur un parcours lourd et boueux, Eli Iserbyt s'en est bien sorti même s'il estimait que "cela devenait dangereux au fil des tours. Je suis content de ma victoire sur ce beau tracé. Cela a été vite et c'était difficile de faire la différence. J'ai attendu avant de pouvoir faire la différence en essayant d'éviter tout ennui mécanique". Iserbyt compte désormais cinq points d'avance sur Toon Aerts au Superprestige. "Ce n'est pas beaucoup, et il reste trois manches. Un jour sans ou une fois malade, et tu peux perdre beaucoup de points", a commenté encore Iserbyt qui a devancé dimanche Michael Vantourenhout, 2e, "mais j'ai roulé une heure dans le rouge, pas moyen de récupérer ne fut-ce que deux secondes", a confié de son côté Vanthourenhout. "Avec les petites glissades de van Aert et Aerts, j'ai pu me glisser deuxième, mais c'était vraiment dur". Eli Iserbyt a ainsi grappillé des points sur Toon Aerts au classement général. "Peut-être que mes attaques, m'ont mis dans le dur", a tenté d'expliqué Toon Aerts, 3e dimanche. "Ici, c'est souvent comme ça. C'est un peu plus calme, puis il y a une portion très explosive. Mais je suis content de pouvoir terminer tout proche des deux premiers." Wout van Aert attendait de son côté mieux qu'une 4e place. "Plus je ne pouvais pas faire. Je n'attendais pas grand-chose aujourd'hui, j'espérais juste être un peu meilleur que le week-end dernier (où il a terminé 3e à Tabor et Courtrai), mais ce ne fut pas du tout le cas. Je n'étais pas bien, c'est dommage. Ce n'est pas que je suis déçu, mais j'en attendais plus vu ce que j'avais produit la semaine dernière", a expliqué le coureur de Jumbo-Visma élu Géant flamand de l'année vendredi. Wout van Aert va partir en stage en Espagne dès lundi et ne disputera pas les prochains rendez-vous du week-end. (Belga)