Van der Poel et Van Aert se sont isolés en tête dans le dernier tour. Le Néerlandais a ensuite creusé un écart que Van Aert n'a pu combler, terminant 2e à 19 secondes de van der Poel. Celui-ci s'impose pour la deuxième année de suite à Hoogstraten. Alors qu'il reste une manche de Superprestige à disputer, samedi à Middelkerke, Wout Van Aert conforte sa première place. Il compte désormais 7 points d'avance sur Nys, qui a délogé Kevin Pauwels de la 2e place. Champion du monde, champion de Belgique, vainqueur de la Coupe du monde et du Trophée Bpost Banque, Wout Van Aert, s'il remporte le Supeprestige, peut devenir le second coureur, après Sven Nys en 2005, à réaliser le Grand Chelem dans les labourés. Chez les dames, c'est Sanne Cant qui s'est imposée en solo, devant la Néerlandaise Sophie de Boer et la Britannique Nikki Harris. Sanne Cant, qui a enlevé cinq des six manches du Superprestige féminin, est assurée de la victoire finale avant la dernière manche à Middelkerke. (Belga)

Van der Poel et Van Aert se sont isolés en tête dans le dernier tour. Le Néerlandais a ensuite creusé un écart que Van Aert n'a pu combler, terminant 2e à 19 secondes de van der Poel. Celui-ci s'impose pour la deuxième année de suite à Hoogstraten. Alors qu'il reste une manche de Superprestige à disputer, samedi à Middelkerke, Wout Van Aert conforte sa première place. Il compte désormais 7 points d'avance sur Nys, qui a délogé Kevin Pauwels de la 2e place. Champion du monde, champion de Belgique, vainqueur de la Coupe du monde et du Trophée Bpost Banque, Wout Van Aert, s'il remporte le Supeprestige, peut devenir le second coureur, après Sven Nys en 2005, à réaliser le Grand Chelem dans les labourés. Chez les dames, c'est Sanne Cant qui s'est imposée en solo, devant la Néerlandaise Sophie de Boer et la Britannique Nikki Harris. Sanne Cant, qui a enlevé cinq des six manches du Superprestige féminin, est assurée de la victoire finale avant la dernière manche à Middelkerke. (Belga)