La première mi-temps ne proposait pas beaucoup de réelles occasions. Onuachu était le premier à se procurer une possibilité à la suite d'un centre de Préciado. Le géant nigérian plaçait sa tête au-dessus de la cage brugeoise (20e) alors qu'il se trouvait au point de pénalty. Ce sont les joueurs de Genk qui trouvait finalement l'ouverture en toute fin de période par les pieds de Bongonda. Il profitait d'une bonne passe en profondeur de Heynen après une récupération haute de Trésor Ndayishimiye pour aller tromper Lammens (44e). Les Brugeois réagissaient rapidement, puisque sur le dernier corner de la première mi-temps, Mitrovic ramenait les siens à égalité de la tête (45e+3) Les choses n'ont pas traîné au retour des vestiaires. Bruges prenait l'avance en quelques minutes grâce à un pénalty obtenu par Lang. Le Néerlandais, bousculé dans la surface de réparation par Angelo Preciado, se faisait justice lui-même (48e). Deux minutes après, le marquoir évoluait encore des ?uvres de Clinton Mata (50e). L'Angolais récupérait dans le rectangle une frappe contrée à deux reprises. Sans se poser de question il décochait une frappe sur Vandevoordt. Le portier limbourgeois n'avait pas la main assez ferme et le ballon secouait une troisième fois les filets à l'aide de la barre transversale. Les Genkois étaient mis KO par Bruges qui continuait à mettre la pression sur le but de Maarten Vandevoordt. Rits, après une combinaison avec Dost, plaçait le ballon un rien au-dessus (58e). Clinton Mata passait à quelques centimètres du doublé après avoir déclenché une frappe lointaine qui loupait le cadre de peu (65). Bruges touchait le cadre lors d'un coup franc hors du rectangle (71e). Rits a voulu profiter de la position avancée du gardien, mais le ballon alla heurter le montant droit. Plutôt timide en seconde période, Genk obtenait malgré tout une occasion via les pieds de Toma (77e). À l'entrée de la surface, il décrochait une frappe détournée sans trop de difficultés par Lammens. Le portier brugeois récidivait quelques minutes plus tard (80e), sur une tentative de Paintsil. On semblait se diriger vers ce score de 3-1 lorsque Uronen profitait d'une mauvaise sortie de Lammens pour décocher un missile qui allait se loger dans la lucarne du jeune gardien Brugeois (90e+3). (Belga)

La première mi-temps ne proposait pas beaucoup de réelles occasions. Onuachu était le premier à se procurer une possibilité à la suite d'un centre de Préciado. Le géant nigérian plaçait sa tête au-dessus de la cage brugeoise (20e) alors qu'il se trouvait au point de pénalty. Ce sont les joueurs de Genk qui trouvait finalement l'ouverture en toute fin de période par les pieds de Bongonda. Il profitait d'une bonne passe en profondeur de Heynen après une récupération haute de Trésor Ndayishimiye pour aller tromper Lammens (44e). Les Brugeois réagissaient rapidement, puisque sur le dernier corner de la première mi-temps, Mitrovic ramenait les siens à égalité de la tête (45e+3) Les choses n'ont pas traîné au retour des vestiaires. Bruges prenait l'avance en quelques minutes grâce à un pénalty obtenu par Lang. Le Néerlandais, bousculé dans la surface de réparation par Angelo Preciado, se faisait justice lui-même (48e). Deux minutes après, le marquoir évoluait encore des ?uvres de Clinton Mata (50e). L'Angolais récupérait dans le rectangle une frappe contrée à deux reprises. Sans se poser de question il décochait une frappe sur Vandevoordt. Le portier limbourgeois n'avait pas la main assez ferme et le ballon secouait une troisième fois les filets à l'aide de la barre transversale. Les Genkois étaient mis KO par Bruges qui continuait à mettre la pression sur le but de Maarten Vandevoordt. Rits, après une combinaison avec Dost, plaçait le ballon un rien au-dessus (58e). Clinton Mata passait à quelques centimètres du doublé après avoir déclenché une frappe lointaine qui loupait le cadre de peu (65). Bruges touchait le cadre lors d'un coup franc hors du rectangle (71e). Rits a voulu profiter de la position avancée du gardien, mais le ballon alla heurter le montant droit. Plutôt timide en seconde période, Genk obtenait malgré tout une occasion via les pieds de Toma (77e). À l'entrée de la surface, il décrochait une frappe détournée sans trop de difficultés par Lammens. Le portier brugeois récidivait quelques minutes plus tard (80e), sur une tentative de Paintsil. On semblait se diriger vers ce score de 3-1 lorsque Uronen profitait d'une mauvaise sortie de Lammens pour décocher un missile qui allait se loger dans la lucarne du jeune gardien Brugeois (90e+3). (Belga)