Le projet "a déjà eu des conséquences, d'une certaine manière, puisqu'ils (les clubs fondateurs) doivent vivre avec leur honte", a asséné Karl-Erik Nilsson, un des vice-présidents de l'instance. "Nous devrons discuter d'éventuelles conséquences additionnelles" lors de la réunion de vendredi, a poursuivi le Suédois, cité par le site Fotbollskanalen. "Mais il y aura de toute façon des conséquences, sur les questions de confiance notamment, et sur leur crédibilité à l'avenir", a affirmé Nilsson. Plus tôt dans la journée, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin avait adouci son discours à l'égard des douze clubs dissidents (six anglais, trois italiens et trois espagnols) après les avoir sèchement rappelés à l'ordre en début de semaine, et menacés d'exclusion de plusieurs compétitions majeures. "L'important maintenant est d'aller de l'avant, de rebâtir l'unité dont ce sport jouissait auparavant, et d'avancer ensemble", a-t-il déclaré dans un communiqué. Annoncé en tout début de semaine, le projet de Super League s'est délité mardi soir à la suite du retrait successif des six clubs anglais impliqués. (Belga)

Le projet "a déjà eu des conséquences, d'une certaine manière, puisqu'ils (les clubs fondateurs) doivent vivre avec leur honte", a asséné Karl-Erik Nilsson, un des vice-présidents de l'instance. "Nous devrons discuter d'éventuelles conséquences additionnelles" lors de la réunion de vendredi, a poursuivi le Suédois, cité par le site Fotbollskanalen. "Mais il y aura de toute façon des conséquences, sur les questions de confiance notamment, et sur leur crédibilité à l'avenir", a affirmé Nilsson. Plus tôt dans la journée, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin avait adouci son discours à l'égard des douze clubs dissidents (six anglais, trois italiens et trois espagnols) après les avoir sèchement rappelés à l'ordre en début de semaine, et menacés d'exclusion de plusieurs compétitions majeures. "L'important maintenant est d'aller de l'avant, de rebâtir l'unité dont ce sport jouissait auparavant, et d'avancer ensemble", a-t-il déclaré dans un communiqué. Annoncé en tout début de semaine, le projet de Super League s'est délité mardi soir à la suite du retrait successif des six clubs anglais impliqués. (Belga)