OHL punit le Standard: un bon départ, mais un manque de réalisme et un réveil adverse. Tel est le constat que les Liégeoises pouvaient tirer de leur première période face à Louvain. À force de ne pas enfoncer la jeune garde branançonne, celle-ci s'est réveillée, notamment via Hannah Eurlings, qui vit une fin d'année tonitruante entre une prise de caisse importante chez les Red Flames et son cinquième but de la saison en championnat. Si le Standard était parvenu à se qualifier en demi-finale de la Coupe de Belgique la semaine passée, force est de constater que cette fois, OHL était trop fort. Privées de plusieurs cadres pour cause de maladie et de blessure, les Rouches ont fait ce qu'elles ont pu face aux leadeuses du classement. Mais la perf' sortie par les Louvanistes sur la pelouse de Sclessin confirme que celles-ci ne comptent pas se laisser aller avant de recevoir Anderlecht le 21 décembre juste avant la trêve (il y aura un match juste avant, le week-end prochain, ceci dit).

Côté liégeois, on relativisait le score, étant donné les circonstances : "On ne pouvait rien faire, quinze joueuses n'étaient pas là. C'est énorme. Si on est dix à l'entraînement en semaine, ça devient difficile de gagner un match. Mais les joueuses de l'équipe B, qui ne s'entraînent quasiment jamais avec nous, ont très bien joué", expliquait la capitaine Davinia Vanmechelen après le match.

Anderlecht s'offre le Topper: si les hommes vont devoir attendre le week-end prochain pour le choc Club Bruges-Anderlecht, les dames viennent de se livrer bataille sous la neige ce week-end ! Et les choses ont rapidement tourné à l'avantage des Mauves, avec une Tessa Wullaert encore ultra-présente (deux passes décisives et un but sur penalty) pour contrer un Club YLA un peu rentré dans le rang après un incroyable début de saison. "Je ne savais pas qu'il allait neiger, ce n'était donc pas une surprise très agréable", a déclaré la meilleure buteuse de Super League (17 pions), qui ne se rappelait pas avoir joué une rencontre dans des conditions aussi glaciales. Et on parle de quelqu'un qui a joué deux ans à Manchester !

LES RÉSULTATS

RSCA Women 3 - 1 Club YLA

Gent Ladies 5 - 1 Fémina White Star

Genk Ladies 2 - 1 Eendracht Alost

Standard 0 - 4 OHL

Zulte Waregem 3 - 0 Sporting Charleroi

LE CLASSEMENT

1. OHL - 31 pts

2. RSCA Women - 30 pts

3. Club YLA - 25 pts

4. Standard - 23 pts

5. Gent Ladies - 20 pts

6. Zulte Waregem - 16 pts

7. Genk Ladies - 14 pts

8. Eendracht Alost - 6 pts

9. Sporting Charleroi - 6 pts

10. Fémina White Star - 4 pts

OHL punit le Standard: un bon départ, mais un manque de réalisme et un réveil adverse. Tel est le constat que les Liégeoises pouvaient tirer de leur première période face à Louvain. À force de ne pas enfoncer la jeune garde branançonne, celle-ci s'est réveillée, notamment via Hannah Eurlings, qui vit une fin d'année tonitruante entre une prise de caisse importante chez les Red Flames et son cinquième but de la saison en championnat. Si le Standard était parvenu à se qualifier en demi-finale de la Coupe de Belgique la semaine passée, force est de constater que cette fois, OHL était trop fort. Privées de plusieurs cadres pour cause de maladie et de blessure, les Rouches ont fait ce qu'elles ont pu face aux leadeuses du classement. Mais la perf' sortie par les Louvanistes sur la pelouse de Sclessin confirme que celles-ci ne comptent pas se laisser aller avant de recevoir Anderlecht le 21 décembre juste avant la trêve (il y aura un match juste avant, le week-end prochain, ceci dit). Côté liégeois, on relativisait le score, étant donné les circonstances : "On ne pouvait rien faire, quinze joueuses n'étaient pas là. C'est énorme. Si on est dix à l'entraînement en semaine, ça devient difficile de gagner un match. Mais les joueuses de l'équipe B, qui ne s'entraînent quasiment jamais avec nous, ont très bien joué", expliquait la capitaine Davinia Vanmechelen après le match.Anderlecht s'offre le Topper: si les hommes vont devoir attendre le week-end prochain pour le choc Club Bruges-Anderlecht, les dames viennent de se livrer bataille sous la neige ce week-end ! Et les choses ont rapidement tourné à l'avantage des Mauves, avec une Tessa Wullaert encore ultra-présente (deux passes décisives et un but sur penalty) pour contrer un Club YLA un peu rentré dans le rang après un incroyable début de saison. "Je ne savais pas qu'il allait neiger, ce n'était donc pas une surprise très agréable", a déclaré la meilleure buteuse de Super League (17 pions), qui ne se rappelait pas avoir joué une rencontre dans des conditions aussi glaciales. Et on parle de quelqu'un qui a joué deux ans à Manchester !