La résurrection de Gand : cinq sur 18, tel était le bilan des Flandriennes lors des six premières journées de championnat. Mais voilà que les Gantoises ont passé la surmultipliée, en claquant quatre succès de rang. Avec notamment des victoires sur deux clubs qui étaient invaincus jusqu'à rencontrer les Buffalos : le Club YLA (journée 8, 3-1) et OHL (journée 10 de ce week-end, 0-2). Un véritable revival pour un club accablé par les blessures en début de saison, mais qui s'est aujourd'hui replacé dans le peloton de tête. Rapidement dominées, les leadeuses de la compétition ont buté sur une Nicky Evrard on fire avant de plier sur un superbe lob signé Lore Jacobs à la 38e minute (40" sur la vidéo ci-dessous). Malgré plusieurs occasions pour recoller au score alors que le marquoir affichait 0-2, les Louvanistes ont manque d'efficacité. De l'aveu même de leur coach Jimmy Coenraets : "Il faut rester calme devant le but, elles doivent être plus tueuses dans ces moments-là."

Nouveau coup d'arrêt pour Bruges : à la défaite des oeuvres de Louvain s'est succédé un nul forcé à Liège pour les Brugeoises. Ce sont pourtant les Rouches qui ont ouvert la marque dans des conditions atmosphériques particulièrement dégueulasses et un terrain à l'avenant. Avec un marquoir qui affiche le score de 2-2 en fin de rencontre, on imagine le goût amer laissé dans la bouche des Principautaires, qui ont dominé la rencontre avant de se faire surprendre par Marie Minnaert en fin de match. "Il n'y a aucune honte à dire que n'étions par la meilleure équipe sur le terrain et que le Standard méritait de gagner", avouait d'ailleurs Dennis Moerman, l'entraîneur des Blauw en Zwart. Un coach honnête et satisfait de repartir en Flandre avec un point dans la besace.

Le White Star remporte le choc du bas de classement : il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir le score se débloquer dans ce match de bas de tableau, avec un péno sifflé pour une faute sur l'attaquante bruxelloise Kenza Vrithof. Une décision qui a suscité l'ire d'Aline Zeler, la coach de Zébrettes : "La Super League veut se professionnaliser, mais il faut aussi regarder ça au niveau de l'arbitrage." Qu'à cela ne tienne, Vrithof s'est offert un triplé contre des Carolos qui n'ont pas su se montrer suffisamment dangereuses, permettant ainsi au club étoilé de gratter un premier succès cette saison. Enfin ! "C'est vrai que prendre une seule unité sur l'ensemble du premier tour, c'était dur pout toute l'équipe. Il va falloir montrer un autre visage au deuxième tour", expliquait la buteuse Vrithof après le match.

LES RÉSULTATS

JOURNÉE 9

Standard Fémina 3 - 1 Charleroi

RSCA Women 2 - 1 Zulte Waregem

Gent Ladies 7 - 2 Eendracht Alost

OHL 3 - 0 Club YLA

Fémina White Star 0 - 1 Genk Ladies

JOURNÉE 10

Zulte Waregem 1 - 3 Eendracht Alost

Fémina White Star 3 - 1 Charleroi

Standard Fémina 2 - 2 Club YLA

RSCA Women 6 - 1 Genk Ladies

OHL 0 - 2 Gent Ladies

LE CLASSEMENT

1. OHL - 25 pts

2. RSCA Women - 24 pts

3. Club YLA - 22 pts

4. Standard Fémina - 20 pts

5. Gent Ladies - 17 pts

6. Zulte Waregem - 12 pts

7. Genk Ladies - 10 pts

8. Eendracht Alost - 6 pts

8. Charleroi - 6 pts

10. Fémina White Star - 4 pts

La résurrection de Gand : cinq sur 18, tel était le bilan des Flandriennes lors des six premières journées de championnat. Mais voilà que les Gantoises ont passé la surmultipliée, en claquant quatre succès de rang. Avec notamment des victoires sur deux clubs qui étaient invaincus jusqu'à rencontrer les Buffalos : le Club YLA (journée 8, 3-1) et OHL (journée 10 de ce week-end, 0-2). Un véritable revival pour un club accablé par les blessures en début de saison, mais qui s'est aujourd'hui replacé dans le peloton de tête. Rapidement dominées, les leadeuses de la compétition ont buté sur une Nicky Evrard on fire avant de plier sur un superbe lob signé Lore Jacobs à la 38e minute (40" sur la vidéo ci-dessous). Malgré plusieurs occasions pour recoller au score alors que le marquoir affichait 0-2, les Louvanistes ont manque d'efficacité. De l'aveu même de leur coach Jimmy Coenraets : "Il faut rester calme devant le but, elles doivent être plus tueuses dans ces moments-là."Nouveau coup d'arrêt pour Bruges : à la défaite des oeuvres de Louvain s'est succédé un nul forcé à Liège pour les Brugeoises. Ce sont pourtant les Rouches qui ont ouvert la marque dans des conditions atmosphériques particulièrement dégueulasses et un terrain à l'avenant. Avec un marquoir qui affiche le score de 2-2 en fin de rencontre, on imagine le goût amer laissé dans la bouche des Principautaires, qui ont dominé la rencontre avant de se faire surprendre par Marie Minnaert en fin de match. "Il n'y a aucune honte à dire que n'étions par la meilleure équipe sur le terrain et que le Standard méritait de gagner", avouait d'ailleurs Dennis Moerman, l'entraîneur des Blauw en Zwart. Un coach honnête et satisfait de repartir en Flandre avec un point dans la besace.Le White Star remporte le choc du bas de classement : il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir le score se débloquer dans ce match de bas de tableau, avec un péno sifflé pour une faute sur l'attaquante bruxelloise Kenza Vrithof. Une décision qui a suscité l'ire d'Aline Zeler, la coach de Zébrettes : "La Super League veut se professionnaliser, mais il faut aussi regarder ça au niveau de l'arbitrage." Qu'à cela ne tienne, Vrithof s'est offert un triplé contre des Carolos qui n'ont pas su se montrer suffisamment dangereuses, permettant ainsi au club étoilé de gratter un premier succès cette saison. Enfin ! "C'est vrai que prendre une seule unité sur l'ensemble du premier tour, c'était dur pout toute l'équipe. Il va falloir montrer un autre visage au deuxième tour", expliquait la buteuse Vrithof après le match.