Anderlecht, Anderlecht, Anderlecht championnes : le sacre était attendu depuis... longtemps. Mais entre une phase classique dominée de la tête et des épaules et des play-offs un peu plus compliqués à gérer (avec un bilan huit sur douze malgré tout), les Bruxelloises ont dû aller chercher ce titre qui leur tendait les bras. Et ont répondu présentes quand il le fallait : face au Standard (6-0 au Lotto Park), contre Gand (2-0), et donc face à Louvain, dans une rencontre où le Sporting a fait preuve de maîtrise et de sérénité au moment de contenir la fougue de la jeunesse louvaniste. On notera le superbe ballon de Stefania Vatafu pour Tessa Wullaert sur le premier but (XXX sur la vidéo ci-dessous). C'est d'ailleurs sur un doublé de l'attaquante mauve (34e et 35e buts de la saison pour la capitaine des Red Flames !) que le Sporting s'offre un huitième titre de son histoire, le quatrième de rang. Beau cadeau d'adieu à Patrick Wachel, qui prendra congé du club anderlechtois à la fin de la saison...

Le Standard en prend cinq contre Bruges : Anderlecht sacré champion, la septième journée de PO1 ne commençait déjà pas trop bien pour les Liégeoises. Qui ont bu le calice jusqu'à la lie en en prenant cinq contre le Club YLA, enfin vainqueur dans ces PO1. Une rencontre à oublier pour les Rouches, qui retombent ainsi à la quatrième place du classement, derrière OHL (deuxième) et La Gantoise (troisième). "De nombreuses joueuses sont absentes, d'autres vont partir, et je pense que celles-là ont déjà l'esprit ailleurs", regrettait Davinia Vanmechelen, en évoquant l'exode vers Genk et Louvain survenu récemment. "Pour l'instant rien ne va. Le coach s'en va aussi. Je ne sais pas s'il y a encore beaucoup d'ambition dans le vestiaire actuellement", complétait l'attaquante, qui elle a prolongé en bords de Meuse.

L'image : Kassandra Missipo, la fête malgré tout : on l'avait quittée en larmes, sur le synthétique du Crossing de Schaerbeek, les ligaments croisés du genou gauche en miettes. Portée hors de la pelouse schaerbeekoise par ses coéquipières faute de civière (une image assez folle, en réalité), la milieu défensive était promise à une longue revalidation. Cela n'a d'ailleurs pas raté : le mardi suivant sa blessure, le verdict tombait, avec une opération prévue ce lundi 17 mai, et une absence estimée entre six et neuf mois. Cela n'a pas empêché l'internationale de 24 ans de fêter dignement ce titre, le premier de sa carrière. Béquilles ou pas béquilles, l'ancienne Gantoise a participé aux réjouissances avec ses potes. Le plus dur reste cependant à venir pour Kassie...

RÉSULTATS PO1

Anderlecht 2 - 0 OHL

Club YLA 5 - 2 Standard

Gent Ladies BYE

CLASSEMENT PO1

1. Anderlecht - 37 pts

2. OHL - 30 pts

3. Gent Ladies - 26 pts

4. Standard - 24 pts

5. Club YLA - 17 pts

RÉSULTATS PO2

Charleroi 4 - 1 Fémina White Star

Genk Ladies 2 - 0 Zulte Waregem

Alost BYE

CLASSEMENT PO2

1. Genk Ladies - 18 pts

2. Alost - 18 pts

3. Zulte Waregem - 17 pts

4. Charleroi - 12 pts

5. Fémina White Star - 12 pts

Anderlecht, Anderlecht, Anderlecht championnes : le sacre était attendu depuis... longtemps. Mais entre une phase classique dominée de la tête et des épaules et des play-offs un peu plus compliqués à gérer (avec un bilan huit sur douze malgré tout), les Bruxelloises ont dû aller chercher ce titre qui leur tendait les bras. Et ont répondu présentes quand il le fallait : face au Standard (6-0 au Lotto Park), contre Gand (2-0), et donc face à Louvain, dans une rencontre où le Sporting a fait preuve de maîtrise et de sérénité au moment de contenir la fougue de la jeunesse louvaniste. On notera le superbe ballon de Stefania Vatafu pour Tessa Wullaert sur le premier but (XXX sur la vidéo ci-dessous). C'est d'ailleurs sur un doublé de l'attaquante mauve (34e et 35e buts de la saison pour la capitaine des Red Flames !) que le Sporting s'offre un huitième titre de son histoire, le quatrième de rang. Beau cadeau d'adieu à Patrick Wachel, qui prendra congé du club anderlechtois à la fin de la saison...Le Standard en prend cinq contre Bruges : Anderlecht sacré champion, la septième journée de PO1 ne commençait déjà pas trop bien pour les Liégeoises. Qui ont bu le calice jusqu'à la lie en en prenant cinq contre le Club YLA, enfin vainqueur dans ces PO1. Une rencontre à oublier pour les Rouches, qui retombent ainsi à la quatrième place du classement, derrière OHL (deuxième) et La Gantoise (troisième). "De nombreuses joueuses sont absentes, d'autres vont partir, et je pense que celles-là ont déjà l'esprit ailleurs", regrettait Davinia Vanmechelen, en évoquant l'exode vers Genk et Louvain survenu récemment. "Pour l'instant rien ne va. Le coach s'en va aussi. Je ne sais pas s'il y a encore beaucoup d'ambition dans le vestiaire actuellement", complétait l'attaquante, qui elle a prolongé en bords de Meuse.L'image : Kassandra Missipo, la fête malgré tout : on l'avait quittée en larmes, sur le synthétique du Crossing de Schaerbeek, les ligaments croisés du genou gauche en miettes. Portée hors de la pelouse schaerbeekoise par ses coéquipières faute de civière (une image assez folle, en réalité), la milieu défensive était promise à une longue revalidation. Cela n'a d'ailleurs pas raté : le mardi suivant sa blessure, le verdict tombait, avec une opération prévue ce lundi 17 mai, et une absence estimée entre six et neuf mois. Cela n'a pas empêché l'internationale de 24 ans de fêter dignement ce titre, le premier de sa carrière. Béquilles ou pas béquilles, l'ancienne Gantoise a participé aux réjouissances avec ses potes. Le plus dur reste cependant à venir pour Kassie...