Gand explose Charleroi : le moins que l'on puisse dire, c'est que La Gantoise a su se remettre en selle après son faux pas à domicile contre Zulte Waregem. En claquant neuf buts sur le terrain de Charleroi, les joueuses de Dave Mattheus signent le carton du week-end en Super League, mention spéciale à Ella Van Kerkhoven, autrice d'un triplé en moins de 25 minutes. Un match où même la défenseuse centrale Heleen Jaques, de retour de suspension, a trouvé le chemin des filets. Une perf' qui lui vaudra d'ailleurs un petit chambrage sur l'Instagram de sa gardienne Nicky Evrard. Un succès qui permet à Gand, très agressif dès le début de la rencontre, de retrouver la troisième marche du podium. "Ce qu'on a vu, c'est le type de football que Gand veut proposer", se réjouissait le coach Mattheus à l'issue de la rencontre.

Pas de miracle pour Bruges : avec trois victoires alignées pour la première fois de la saison, on imaginait le Club YLA enfin lancé. Tout en se disant que leur déplacement à Tubize dans les installations d'Anderlecht n'était pas du genre à voir Marie Minnaert and co poursuivre leur série. Et de fait, le miracle n'a pas eu lieu : Anderlecht s'est largement imposé face à Bruges (5-0), grâce notamment à un doublé de Charlotte Tison et deux passes dé' venues des pieds de Tessa Wullaert (27 assists en tout, déjà !). "Le 5-0 ne reflète pas du tout la physionomie de la rencontre", regrettait le coach brugeois Leo Van der Elst après le match. "On a su rendre la tâche difficile à Anderlecht, qui reste évidemment la meilleure équipe du pays. Mais cela ne se traduit malheureusement pas en buts. Malgré les chiffres, je ne suis pas mécontent." Côté mauve, c'est donc une treizième clean sheet pour Justien Odeurs, cinq buts de plus à ajouter aux 85 (!) déjà inscrits los des quatorze premières journées. Et un total de 45 points sur 45 glanés par les Bruxelloises. Un suspense insoutenable...

Première victoire pour Genk : il leur aura fallu cinq matches, mais les Genk Ladies ont fini par arracher trois points, face à un Alost en progrès mais décimé par les blessures. Sans Aline Zeler, qui s'est séparée du club d'un commun accord, le Racing a renoué avec la victoire grâce entre autres à un match solide de Gwen Duijsters (neuvième but pour l'attaquante), et à un jeu vertical efficace en contre-attaque. "La deuxième mi-temps a été plus difficile, mais on a continué à se battre", expliquait Sien Vandersanden (Genk) en après-match. De la grinta, il en faudra pour espérer quelque chose face au Sproting d'Anderlecht le week-end prochain...

RÉSULTATS

Anderlecht 5 - 0 Club YLA

Charleroi 1 - 9 Gent Ladies

Genk Ladies 3 - 0 Alost

Fémina White Star 1 - 1 OHL

Zulte Waregem 1 - 2 Standard

CLASSEMENT

Anderlecht - 45 pts

Standard - 36 pts

Gent Ladies - 28 pts

Club YLA - 26 pts

OHL - 25 pts

Genk Ladies - 19 pts

Zulte Waregem - 12 pts

Fémina White Star - 11 pts

Alost - 8 pts

Charleroi - 6 pts

Gand explose Charleroi : le moins que l'on puisse dire, c'est que La Gantoise a su se remettre en selle après son faux pas à domicile contre Zulte Waregem. En claquant neuf buts sur le terrain de Charleroi, les joueuses de Dave Mattheus signent le carton du week-end en Super League, mention spéciale à Ella Van Kerkhoven, autrice d'un triplé en moins de 25 minutes. Un match où même la défenseuse centrale Heleen Jaques, de retour de suspension, a trouvé le chemin des filets. Une perf' qui lui vaudra d'ailleurs un petit chambrage sur l'Instagram de sa gardienne Nicky Evrard. Un succès qui permet à Gand, très agressif dès le début de la rencontre, de retrouver la troisième marche du podium. "Ce qu'on a vu, c'est le type de football que Gand veut proposer", se réjouissait le coach Mattheus à l'issue de la rencontre.Pas de miracle pour Bruges : avec trois victoires alignées pour la première fois de la saison, on imaginait le Club YLA enfin lancé. Tout en se disant que leur déplacement à Tubize dans les installations d'Anderlecht n'était pas du genre à voir Marie Minnaert and co poursuivre leur série. Et de fait, le miracle n'a pas eu lieu : Anderlecht s'est largement imposé face à Bruges (5-0), grâce notamment à un doublé de Charlotte Tison et deux passes dé' venues des pieds de Tessa Wullaert (27 assists en tout, déjà !). "Le 5-0 ne reflète pas du tout la physionomie de la rencontre", regrettait le coach brugeois Leo Van der Elst après le match. "On a su rendre la tâche difficile à Anderlecht, qui reste évidemment la meilleure équipe du pays. Mais cela ne se traduit malheureusement pas en buts. Malgré les chiffres, je ne suis pas mécontent." Côté mauve, c'est donc une treizième clean sheet pour Justien Odeurs, cinq buts de plus à ajouter aux 85 (!) déjà inscrits los des quatorze premières journées. Et un total de 45 points sur 45 glanés par les Bruxelloises. Un suspense insoutenable...Première victoire pour Genk : il leur aura fallu cinq matches, mais les Genk Ladies ont fini par arracher trois points, face à un Alost en progrès mais décimé par les blessures. Sans Aline Zeler, qui s'est séparée du club d'un commun accord, le Racing a renoué avec la victoire grâce entre autres à un match solide de Gwen Duijsters (neuvième but pour l'attaquante), et à un jeu vertical efficace en contre-attaque. "La deuxième mi-temps a été plus difficile, mais on a continué à se battre", expliquait Sien Vandersanden (Genk) en après-match. De la grinta, il en faudra pour espérer quelque chose face au Sproting d'Anderlecht le week-end prochain...