Les chiffres (toujours plus) fous d'Anderlecht : vingt buts pour, un seul contre, le tout en trois journées. C'est le bilan affiché par Anderlecht en ce début d'année 2021, après sa large victoire à domicile contre Charleroi, lanterne rouge de Super League (8-0). Un succès marqué par les triplés de Tessa Wullaert (qui s'offre un quadruplé d'assists par la même occasion) et la Soulier d'Or Tine De Caigny. Au total, les joueuses de Patrick Wachel (qui a annoncé jeter le gant l'an prochain, ce qui poussera le RSCA à se chercher un coach et un directeur technique dans les semaines à venir) ont déjà claqué 81 buts. Pendant ce temps, Justien Odeurs n'en a pris que trois depuis le mois d'août. Quelle vie !

Première titu réussie pour Amber Maximus : privée de foot durant près de trois ans suite à plusieurs graves blessures au genou, l'attaquante Amber Maximus a parfaitement profité de sa première titularisation de la saison pour inscrire son deuxième but en championnat. "La recruter à Gand, c'est un pari qu'on a tenté à deux", nous expliquait son coach Patrick Wachel en avant-saison. "Tout le monde, moi y compris, pensait qu'elle allait arrêter. Mais je l'ai rencontrée et elle est ultra-motivée. Comme une vraie numéro 9, elle est toujours là où tombe le ballon. Elle marque facilement." Si elle parvient à retrouver le rythme, les pions pourraient donc s'accumuler encore un peu plus du côté du Sporting.

Et de trois pour Gand : déplacement piégeux pour Gand, qui se rendait au stade Fallon du Fémina White Star. Mais le club d'Heleen Jaques, troisième, restait sur un six sur six. De quoi arriver à Bruxelles en confiance. Et au bout d'un match où elles ont globalement dominé les débats sans parvenir à se mettre à l'abri, les Buffalos ont pu compter sur un nouveau but d'Ella Van Kerkhoven (son troisième lors des quatre dernières journées), une revenante qui a retrouvé sa place parmi les Red Flames pour les amicaux à venir contre les Pays-Bas et l'Allemagne, ainsi que sur le premier pion de la jeune Féli Delacauw (18 ans) pour prendre trois points "mérités", de l'avis même d'Anaïs Demoustier, la coach du Fémina.

LES RÉSULTATS

Anderlecht 8 - 0 Charleroi

Genk Ladies 1 - 3 Standard

Fémina White Star 1 - 2 Gent Ladies

Alost 1 - 2 OHL

Zulte Waregem 1 - 2 Club YLA

LE CLASSEMENT

1. Anderlecht - 39 pts

2. Standard - 30 pts

3. Gent Ladies - 25 pts

4. Club YLA - 23 pts

5. OHL - 21 pts

6. Genk Ladies - 16 pts

7. Fémina White Star - 10 pts

8. Zulte Waregem - 9 pts

9. Alost - 8 pts

10. Charleroi - 6 pts

Les chiffres (toujours plus) fous d'Anderlecht : vingt buts pour, un seul contre, le tout en trois journées. C'est le bilan affiché par Anderlecht en ce début d'année 2021, après sa large victoire à domicile contre Charleroi, lanterne rouge de Super League (8-0). Un succès marqué par les triplés de Tessa Wullaert (qui s'offre un quadruplé d'assists par la même occasion) et la Soulier d'Or Tine De Caigny. Au total, les joueuses de Patrick Wachel (qui a annoncé jeter le gant l'an prochain, ce qui poussera le RSCA à se chercher un coach et un directeur technique dans les semaines à venir) ont déjà claqué 81 buts. Pendant ce temps, Justien Odeurs n'en a pris que trois depuis le mois d'août. Quelle vie !Première titu réussie pour Amber Maximus : privée de foot durant près de trois ans suite à plusieurs graves blessures au genou, l'attaquante Amber Maximus a parfaitement profité de sa première titularisation de la saison pour inscrire son deuxième but en championnat. "La recruter à Gand, c'est un pari qu'on a tenté à deux", nous expliquait son coach Patrick Wachel en avant-saison. "Tout le monde, moi y compris, pensait qu'elle allait arrêter. Mais je l'ai rencontrée et elle est ultra-motivée. Comme une vraie numéro 9, elle est toujours là où tombe le ballon. Elle marque facilement." Si elle parvient à retrouver le rythme, les pions pourraient donc s'accumuler encore un peu plus du côté du Sporting.Et de trois pour Gand : déplacement piégeux pour Gand, qui se rendait au stade Fallon du Fémina White Star. Mais le club d'Heleen Jaques, troisième, restait sur un six sur six. De quoi arriver à Bruxelles en confiance. Et au bout d'un match où elles ont globalement dominé les débats sans parvenir à se mettre à l'abri, les Buffalos ont pu compter sur un nouveau but d'Ella Van Kerkhoven (son troisième lors des quatre dernières journées), une revenante qui a retrouvé sa place parmi les Red Flames pour les amicaux à venir contre les Pays-Bas et l'Allemagne, ainsi que sur le premier pion de la jeune Féli Delacauw (18 ans) pour prendre trois points "mérités", de l'avis même d'Anaïs Demoustier, la coach du Fémina.