Gand se positionne pour la deuxième place : cinq points seulement séparaient Anderlecht, leader surpris en fin de phase classique, du Standard, battu par Gand le week-end dernier. Une victoire rouche dans le remake de la 18e journée aurait donc ramené les Liégeoises à deux unités à peine des Mauves, qui elles étaient exemptées de play-offs. Las, les Principautaires se sont fait surprendre à l'extérieur par les Buffalos. Un match marqué par la sortie sur blessure d'Heleen Jaques (poignet), le coup de sang de Nicky Evrard sur l'égalisation de Sanne Schoenmakers (la gardienne gantoise aurait sans doute dû être exclue pour son geste), mais aussi une main non sifflée pour le Standard en seconde période, alors que le score était de 1-0. Sans oublier les galères de Lisa Lichtfus, la gardienne des Rouches, coupable d'une passe plein axe très dangereuse, qui amènera un péno dans la foulée. Un penalty converti par Lobke Loonen (dixième but pour la Néerlandaise) qui offrira la victoire à Gand. Il n'empêche, c'est surtout leur manque d'efficacité devant le but que les Standardwomen ont payé en ouverture des PO.

OHL plus fort que Bruges : entre leur 1-8 pris contre Anderlecht et ces sept matches consécutifs sans défaite, les jeune pépites louvanistes sont capables du pire comme du meilleur. Mais pour le moment, c'est plutôt la constance qui marque le jeu d'OHL. Ce week-end, c'est encore le Club YLA qui subi la loi de Luna Vanzeir (la meilleure joueuse sur le pré brugeois) et ses potes, confirmant le gap qu'il lui reste à franchir avant de pouvoir se mêler au top belge. De son côté, Louvain talonne désormais le Standard, ex aequo avec les Gent Ladies.

Le White Star surpris par par Alost : l'exploit réalisé au Lotto Park d'Anderlecht n'aura donc pas connu de suite. À nouveau loin de leurs terres, les joueuses d'Audrey Demoustier ont baissé pavillon face aux Alostoises, désormais invaincues depuis quatre rencontres, et qui passent en tête de ces PO2 disputés un peu pour la beauté du geste, en l'absence de descendant pour les trois prochaines années.

RÉSULTATS PO1

Club YLA 0 - 1 OHL

Gent Ladies 2 - 1 Standard

Anderlecht BYE

CLASSEMENT PO1

1. Anderlecht - 26 pts

2. Standard - 21 pts

3. Gent Ladies - 20 pts

4. OHL - 20 pts

5. Club YLA - 13 pts

RÉSULTATS PO2

Charleroi 0 - 2 Zulte Waregem

Alost 2 - 0 Fémina White Star

Genk Ladies BYE

CLASSEMENT PO2

1. Alost - 11 pts

2. Zulte Waregem - 10 pts

3. Genk Ladies - 10 pts

4. Fémina White Star - 9 pts

5. Charleroi - 3 pts

Gand se positionne pour la deuxième place : cinq points seulement séparaient Anderlecht, leader surpris en fin de phase classique, du Standard, battu par Gand le week-end dernier. Une victoire rouche dans le remake de la 18e journée aurait donc ramené les Liégeoises à deux unités à peine des Mauves, qui elles étaient exemptées de play-offs. Las, les Principautaires se sont fait surprendre à l'extérieur par les Buffalos. Un match marqué par la sortie sur blessure d'Heleen Jaques (poignet), le coup de sang de Nicky Evrard sur l'égalisation de Sanne Schoenmakers (la gardienne gantoise aurait sans doute dû être exclue pour son geste), mais aussi une main non sifflée pour le Standard en seconde période, alors que le score était de 1-0. Sans oublier les galères de Lisa Lichtfus, la gardienne des Rouches, coupable d'une passe plein axe très dangereuse, qui amènera un péno dans la foulée. Un penalty converti par Lobke Loonen (dixième but pour la Néerlandaise) qui offrira la victoire à Gand. Il n'empêche, c'est surtout leur manque d'efficacité devant le but que les Standardwomen ont payé en ouverture des PO.OHL plus fort que Bruges : entre leur 1-8 pris contre Anderlecht et ces sept matches consécutifs sans défaite, les jeune pépites louvanistes sont capables du pire comme du meilleur. Mais pour le moment, c'est plutôt la constance qui marque le jeu d'OHL. Ce week-end, c'est encore le Club YLA qui subi la loi de Luna Vanzeir (la meilleure joueuse sur le pré brugeois) et ses potes, confirmant le gap qu'il lui reste à franchir avant de pouvoir se mêler au top belge. De son côté, Louvain talonne désormais le Standard, ex aequo avec les Gent Ladies.Le White Star surpris par par Alost : l'exploit réalisé au Lotto Park d'Anderlecht n'aura donc pas connu de suite. À nouveau loin de leurs terres, les joueuses d'Audrey Demoustier ont baissé pavillon face aux Alostoises, désormais invaincues depuis quatre rencontres, et qui passent en tête de ces PO2 disputés un peu pour la beauté du geste, en l'absence de descendant pour les trois prochaines années.