Le Topper pour le Club YLA : on sentait que malgré une nette victoire 7-0 au Lotto Park contre Charleroi, tout n'était pas encore parfaitement rôdé dans le collectif d'Anderlecht. Cela s'est confirmé à Bruges, qui a profité des absences et surtout du manque d'efficacité des Mauves. Si les Bruxelloises se sont créées la majorité des occasions, impossible de ramener quelque chose d'un Club, qui vient de signer un neuf sur neuf en ayant affronté deux gros poissons, en se montrant aussi peu concrètes devant. Tout profit pour les Brugeoises et Ludmila Matavkova, qui offre les trois points au Club après avoir claqué un triplé contre le Standard il y a deux semaines (voir son très joli but à 1'40" sur la vidéo ci-dessous). Ne cherchez plus le meilleur transfert du début de saison, il est à Bruges et vient de Slovaquie.

Ça coince toujours à Gand : défaite à domicile contre OHL, défaite à Liège après avoir mené deux fois au score, et ce week-end, match nul au White Star, un squad pourtant loin d'afficher la toute grande forme. Le constat est là, La Gantoise n'a pas encore trouvé son rythme de croisière dans cette Super League. C'était la crainte du coach Dave Mattheus, déforcé suite à plusieurs départs et blessures avant même le début des hostilités. Difficile dans ces conditions pour les Gent Ladies de se présenter en candidates potentielles à la lutte pour les premières places. Et les choses ne risquent pas de s'arranger, étant donné que le week-end prochain, Gand affrontera... Anderlecht ! Ce nul est d'autant plus rageant que ce n'est qu'à la dernière minute que les Woluwéennes sont parvenues à égaliser sur phase arrêtée. "On n'arrivait plus à appliquer les consignes les plus basiques, tandis que Woluwe s'est battu jusqu'au bout. Précisément ce qui a manqué à certaines de mes joueuses. On s'est tiré une balle dans le pied", regrettait Mattheus en fin de rencontre...

Et de trois pour Zulte Waregem : décidément, on n'arrête plus les Flandriennes, qui viennent d'enchaîner un troisième succès de rang et sont la seule équipe à suivre le rythme brugeois jusqu'à présent. On notera toutefois que Zulte n'a toujours pas rencontré de membres du wagon de tête de la Super League. Mais tout de même, cette régularité est intéressante et confirme que le mercato effectué cet été (Charlotte Laridon, buteuse contre Charleroi, ou encore Lowiese Seynhaeve, pour ne citer qu'elles) porte ses fruits, avec trois victoires, et surtout toujours aucun but encaissé pour Seynhaeve, débarquée d'Anderlecht à l'intersaison. L'objectif sera maintenant de poursuivre la belle série à domicile la semaine prochaine... contre le Club YLA !

LES RÉSULTATS

Sporting Charleroi 0 - 2 Zulte Waregem

Eendracht Alost 0 - 4 Genk Ladies

Club YLA 2 - 1 RSCA Women

OHL 1 - 1 Standard Fémina

Fémina White Star 1 - 1 Gent Ladies

LE CLASSEMENT

1. Club YLA - 9 pts

2. Zulte Waregem - 9 pts

3. OHL - 7 pts

4. Standard Fémina - 4 pts

5. RSCA Women - 3 pts

5. Genk Ladies - 3 pts

5. Sporting Charleroi - 3 pts

8. Gent Ladies - 1 pt

8. Fémina White Star - 1 pt

10. Eendracht Alost - 0 pt

Le Topper pour le Club YLA : on sentait que malgré une nette victoire 7-0 au Lotto Park contre Charleroi, tout n'était pas encore parfaitement rôdé dans le collectif d'Anderlecht. Cela s'est confirmé à Bruges, qui a profité des absences et surtout du manque d'efficacité des Mauves. Si les Bruxelloises se sont créées la majorité des occasions, impossible de ramener quelque chose d'un Club, qui vient de signer un neuf sur neuf en ayant affronté deux gros poissons, en se montrant aussi peu concrètes devant. Tout profit pour les Brugeoises et Ludmila Matavkova, qui offre les trois points au Club après avoir claqué un triplé contre le Standard il y a deux semaines (voir son très joli but à 1'40" sur la vidéo ci-dessous). Ne cherchez plus le meilleur transfert du début de saison, il est à Bruges et vient de Slovaquie.Ça coince toujours à Gand : défaite à domicile contre OHL, défaite à Liège après avoir mené deux fois au score, et ce week-end, match nul au White Star, un squad pourtant loin d'afficher la toute grande forme. Le constat est là, La Gantoise n'a pas encore trouvé son rythme de croisière dans cette Super League. C'était la crainte du coach Dave Mattheus, déforcé suite à plusieurs départs et blessures avant même le début des hostilités. Difficile dans ces conditions pour les Gent Ladies de se présenter en candidates potentielles à la lutte pour les premières places. Et les choses ne risquent pas de s'arranger, étant donné que le week-end prochain, Gand affrontera... Anderlecht ! Ce nul est d'autant plus rageant que ce n'est qu'à la dernière minute que les Woluwéennes sont parvenues à égaliser sur phase arrêtée. "On n'arrivait plus à appliquer les consignes les plus basiques, tandis que Woluwe s'est battu jusqu'au bout. Précisément ce qui a manqué à certaines de mes joueuses. On s'est tiré une balle dans le pied", regrettait Mattheus en fin de rencontre...Et de trois pour Zulte Waregem : décidément, on n'arrête plus les Flandriennes, qui viennent d'enchaîner un troisième succès de rang et sont la seule équipe à suivre le rythme brugeois jusqu'à présent. On notera toutefois que Zulte n'a toujours pas rencontré de membres du wagon de tête de la Super League. Mais tout de même, cette régularité est intéressante et confirme que le mercato effectué cet été (Charlotte Laridon, buteuse contre Charleroi, ou encore Lowiese Seynhaeve, pour ne citer qu'elles) porte ses fruits, avec trois victoires, et surtout toujours aucun but encaissé pour Seynhaeve, débarquée d'Anderlecht à l'intersaison. L'objectif sera maintenant de poursuivre la belle série à domicile la semaine prochaine... contre le Club YLA !