Anderlecht accroché à OHL : et de 212 minutes sans marquer. Après une victoire poussive à Gand et une défaite surprise au Lotto Park face au Fémina White Star, c'est maintenant la défense d'OHL qui a bien tenu face à un Anderlecht dominateur, mais pas assez concret aux avants-postes. Malgré une pléthore de frappes au but (un but annulé pour hors-jeu de Sarah Wijnants, un poteau de Laura Deloose, un péno de Stefania Vatafu repoussé par une excellente Louise Van den Bergh dans les buts louvanistes et on en passe), le Sporting reste encore bloqué à 95 buts inscrits en vingt matches. "Louvain a bien garé le bus, c'était difficile de passer car elles étaient très présentes dans leur propre surface, très proches les unes des autres", analysait Tine De Caigny après le match. 95 pions, cela reste toutefois pas mal en soi. Ce n'est pas mal non plus pour le suspense, car Anderlecht ne possède désormais plus que trois points d'avance sur le Standard. Précisément son adversaire le week-end prochain. Voilà qui promet d'être intéressant...

Le Standard retrouve le goût de la victoire : battues deux fois d'affilée par un Gand affamé, les Rouches ont renoué avec le succès en battant le Club YLA, toujours un cran en-dessous du top 4 belge. Surtout en l'absence de sa meilleure buteuse Marie Minnaert, revenue blessée de la trêve internationale. C'est surtout en première mi-temps que les Brugeoises ont déjoué, notamment défensivement. "Je n'aimais pas l'état d'esprit", regrettait Leo Van der Elst à la pause. "On peut être moins fortes sur le terrain, mais il faut jouer avec sa tête et je n'ai pas vu ça en première période." Plus entreprenantes après le retour sur le terrain, les Blauw en Zwart ont réduit la marque sur péno, mais cela n'a pas empêché le Club de prendre une sixème défaite d'affilée dans la figure.

Charleroi s'offre un nouveau frisson : la destinée des joueuses de Charleroi a pris une nouvelle tournure avec l'annonce ce mercredi de la nomination d'Aline Zeler, co-recordwoman de caps chez les Red Flames, à la tête de l'équipe la saison prochaine. Changement de régime ou pas, les Zébrettes ont réalisé un nouvel exploit en venant à bout du White Star en ouverture de la deuxième journée des play-offs 2. Un club bruxellois toutefois handicapé par plusieurs blessures. Cela s'est vu sur le pré, avec un match dominé physiquement par les Carolos. "On a fait preuve de moins de saine agressivité et de volonté qu'elles", déclarait Willeke Willems, la gardienne du White Star, réaliste après la défaite. "Elles étaient plus fortes dans les duels, elles avaient plus d'envie que nous." Résultat, une deuxième victoire de la saison pour les Hennuyères.

RÉSULTATS PO1

OHL 0 - 0 Anderlecht

Standard 3 - 1 Club YLA

Gent Ladies BYE

CLASSEMENT PO1

1. Anderlecht - 27 pts

2. Standard - 24 pts

3. OHL - 21 pts

4. Gent Ladies - 20 pts

5. Club YLA - 13 pts

RÉSULTATS PO2

Fémina White Star 0 - 2 Charleroi

Zulte Waregem 2 - 2 Genk Ladies

Alost BYE

CLASSEMENT PO2

1. Zulte Waregem - 11 pts

2. Alost - 11 pts

3. Genk Ladies - 11 pts

4. Fémina White Star - 9 pts

5. Charleroi - 6 pts

Anderlecht accroché à OHL : et de 212 minutes sans marquer. Après une victoire poussive à Gand et une défaite surprise au Lotto Park face au Fémina White Star, c'est maintenant la défense d'OHL qui a bien tenu face à un Anderlecht dominateur, mais pas assez concret aux avants-postes. Malgré une pléthore de frappes au but (un but annulé pour hors-jeu de Sarah Wijnants, un poteau de Laura Deloose, un péno de Stefania Vatafu repoussé par une excellente Louise Van den Bergh dans les buts louvanistes et on en passe), le Sporting reste encore bloqué à 95 buts inscrits en vingt matches. "Louvain a bien garé le bus, c'était difficile de passer car elles étaient très présentes dans leur propre surface, très proches les unes des autres", analysait Tine De Caigny après le match. 95 pions, cela reste toutefois pas mal en soi. Ce n'est pas mal non plus pour le suspense, car Anderlecht ne possède désormais plus que trois points d'avance sur le Standard. Précisément son adversaire le week-end prochain. Voilà qui promet d'être intéressant...Le Standard retrouve le goût de la victoire : battues deux fois d'affilée par un Gand affamé, les Rouches ont renoué avec le succès en battant le Club YLA, toujours un cran en-dessous du top 4 belge. Surtout en l'absence de sa meilleure buteuse Marie Minnaert, revenue blessée de la trêve internationale. C'est surtout en première mi-temps que les Brugeoises ont déjoué, notamment défensivement. "Je n'aimais pas l'état d'esprit", regrettait Leo Van der Elst à la pause. "On peut être moins fortes sur le terrain, mais il faut jouer avec sa tête et je n'ai pas vu ça en première période." Plus entreprenantes après le retour sur le terrain, les Blauw en Zwart ont réduit la marque sur péno, mais cela n'a pas empêché le Club de prendre une sixème défaite d'affilée dans la figure.Charleroi s'offre un nouveau frisson : la destinée des joueuses de Charleroi a pris une nouvelle tournure avec l'annonce ce mercredi de la nomination d'Aline Zeler, co-recordwoman de caps chez les Red Flames, à la tête de l'équipe la saison prochaine. Changement de régime ou pas, les Zébrettes ont réalisé un nouvel exploit en venant à bout du White Star en ouverture de la deuxième journée des play-offs 2. Un club bruxellois toutefois handicapé par plusieurs blessures. Cela s'est vu sur le pré, avec un match dominé physiquement par les Carolos. "On a fait preuve de moins de saine agressivité et de volonté qu'elles", déclarait Willeke Willems, la gardienne du White Star, réaliste après la défaite. "Elles étaient plus fortes dans les duels, elles avaient plus d'envie que nous." Résultat, une deuxième victoire de la saison pour les Hennuyères.