Philip Milanov, sans adversaire, a lancé le disque à 64m22, sa meilleure performance de 2018. Milanov était déjà été qualfiié pour l'Euro de Berlin (7-12 août). Ben Broeders s'est aussi montré le meilleur à la perche avec une barre effacée à 5m40. Sur le 400 m, avec Jonathan Sacoor et Robin Vanderbemden, deux Belgian Tornados se rencontraient. Ils devraient se disputer la 4e place cette année dans le relais 4x400 mètres belge. Dimanche, Sacoor était clairement le meilleur. Il a bouclé le tour de piste en 46.78 secondes devant Vanderbemden 47.53. Les courses de fond ont également contribué au spectacle. Dans le 3000 mètres, Isaac Kimeli a réalisé un dernier tour impressionnant, loin deant son coéquipier d'entraînement Jeroen D'hoedt, avec des chronos respectifs de 8:02.02 et 8:05.27. Dans le 5000 mètres, Bashir Abdi et Simon Debognies ont alterné en tête. Quand Abdi a accéléré à 450 mètres de la fin, Debognies n'a pas pu répondre. Le Gantois s'est imposé en 14:02.29. . (Belga)

Philip Milanov, sans adversaire, a lancé le disque à 64m22, sa meilleure performance de 2018. Milanov était déjà été qualfiié pour l'Euro de Berlin (7-12 août). Ben Broeders s'est aussi montré le meilleur à la perche avec une barre effacée à 5m40. Sur le 400 m, avec Jonathan Sacoor et Robin Vanderbemden, deux Belgian Tornados se rencontraient. Ils devraient se disputer la 4e place cette année dans le relais 4x400 mètres belge. Dimanche, Sacoor était clairement le meilleur. Il a bouclé le tour de piste en 46.78 secondes devant Vanderbemden 47.53. Les courses de fond ont également contribué au spectacle. Dans le 3000 mètres, Isaac Kimeli a réalisé un dernier tour impressionnant, loin deant son coéquipier d'entraînement Jeroen D'hoedt, avec des chronos respectifs de 8:02.02 et 8:05.27. Dans le 5000 mètres, Bashir Abdi et Simon Debognies ont alterné en tête. Quand Abdi a accéléré à 450 mètres de la fin, Debognies n'a pas pu répondre. Le Gantois s'est imposé en 14:02.29. . (Belga)