Stoffel Vandoorne, 4e des qualifications en Super Pole le matin, l'a emporté devant le Britannique Alexander Sims (Mahindra Racing) pour aligner un deuxième succès dans cette catégorie après sa victoire à Berlin en août de l'an dernier. C'est sa troisième saison en Formule E, il y décroche son 5e podium en 28 courses. Nouveau venu en Formule E, le Français Norman Nato (Venturi Racing) a pris la 3e place sur la piste, mais a été disqualifié ensuite pour avoir utilisé trop d'énergie pour finir la course. Tout profit pour l'Allemand Pascal Wehrlein (Porsche) qui monte sur le podium. Stoffel Vandoorne réalise aussi une belle opération au classement général empochant au moins 15 points pour porter son total à 22 unités dans l'attente de l'officialisation des commissaires. Parti en pole, le Néo-Zélandais Nick Cassidy (Envision Virgin Racing) avait perdu tout le bénéfice de partir en tête en effectuant une tête à queue dès le premier virage. La voiture de sécurité est intervenue une seconde fois lors de la sortie de route de l'Allemand René Rast (Audi) à 7 minutes de la fin de la course. Auteur de la Super pole position samedi, le pilote courtraisien avait été contraint à l'abandon samedi dans le premier E-Prix de Rome du week-end, se faisant percuter par son équipier, le Néerlandais Nyck de Vries, malchanceux encore dans le 2e E-Prix dimanche avec une sortie de route dans le dernier tour. Stoffel Vandoorne avait décroché son premier podium dans cette Formule électrique en 2019 à Rome précisément. Le Belge avait terminé 8e et 13e deux premières épreuves, disputées à Dariya, en Arabie Saoudite. Les deux prochains E-Prix sont programmés à Valence, en Espagne, les 24 et 25 avril. (Belga)

Stoffel Vandoorne, 4e des qualifications en Super Pole le matin, l'a emporté devant le Britannique Alexander Sims (Mahindra Racing) pour aligner un deuxième succès dans cette catégorie après sa victoire à Berlin en août de l'an dernier. C'est sa troisième saison en Formule E, il y décroche son 5e podium en 28 courses. Nouveau venu en Formule E, le Français Norman Nato (Venturi Racing) a pris la 3e place sur la piste, mais a été disqualifié ensuite pour avoir utilisé trop d'énergie pour finir la course. Tout profit pour l'Allemand Pascal Wehrlein (Porsche) qui monte sur le podium. Stoffel Vandoorne réalise aussi une belle opération au classement général empochant au moins 15 points pour porter son total à 22 unités dans l'attente de l'officialisation des commissaires. Parti en pole, le Néo-Zélandais Nick Cassidy (Envision Virgin Racing) avait perdu tout le bénéfice de partir en tête en effectuant une tête à queue dès le premier virage. La voiture de sécurité est intervenue une seconde fois lors de la sortie de route de l'Allemand René Rast (Audi) à 7 minutes de la fin de la course. Auteur de la Super pole position samedi, le pilote courtraisien avait été contraint à l'abandon samedi dans le premier E-Prix de Rome du week-end, se faisant percuter par son équipier, le Néerlandais Nyck de Vries, malchanceux encore dans le 2e E-Prix dimanche avec une sortie de route dans le dernier tour. Stoffel Vandoorne avait décroché son premier podium dans cette Formule électrique en 2019 à Rome précisément. Le Belge avait terminé 8e et 13e deux premières épreuves, disputées à Dariya, en Arabie Saoudite. Les deux prochains E-Prix sont programmés à Valence, en Espagne, les 24 et 25 avril. (Belga)