Quelques mois après une chute qui lui a causé une infection bactérienne dans sa jambe gauche, Desmet, 23 ans, s'apprête à disputer ses premiers Jeux Olympiques. Il fera son entrée samedi avec les séries du 1.000m. "J'ai longtemps souffert de ma blessure. Je ne pouvais pas bien m'entraîner. Les derniers mois ont été stressants, surtout avec les Jeux Olympiques en point de mire", a-t-il assuré. "Cependant, j'ai de bonnes sensations après les entraînements des derniers jours. Pour la première fois de l'année, je me sens totalement en bonne santé. Je ressens beaucoup d'envie. Je ne dirais pas que je suis à 100% mais je suis suffisamment en forme pour bien patiner." À cause de ses récents problèmes de santé, le Malinois peut difficilement estimer ses chances sur le 1.000m. "J'espère aller loin mais ce sera difficile dès le premier tour. Tout est possible. Je ne dois pas faire de faute. Je dois avant tout rester calme, peu importe ce qui se passe. J'ai une bonne vitesse de pointe que je peux utiliser pour les dépassements difficiles. Dans les bonnes circonstances, je peux gagner des courses comme celles-là." Stijn Desmet s'alignera aussi sur 500m et 1.500m au Capital Indoor Stadium de Pékin. (Belga)

Quelques mois après une chute qui lui a causé une infection bactérienne dans sa jambe gauche, Desmet, 23 ans, s'apprête à disputer ses premiers Jeux Olympiques. Il fera son entrée samedi avec les séries du 1.000m. "J'ai longtemps souffert de ma blessure. Je ne pouvais pas bien m'entraîner. Les derniers mois ont été stressants, surtout avec les Jeux Olympiques en point de mire", a-t-il assuré. "Cependant, j'ai de bonnes sensations après les entraînements des derniers jours. Pour la première fois de l'année, je me sens totalement en bonne santé. Je ressens beaucoup d'envie. Je ne dirais pas que je suis à 100% mais je suis suffisamment en forme pour bien patiner." À cause de ses récents problèmes de santé, le Malinois peut difficilement estimer ses chances sur le 1.000m. "J'espère aller loin mais ce sera difficile dès le premier tour. Tout est possible. Je ne dois pas faire de faute. Je dois avant tout rester calme, peu importe ce qui se passe. J'ai une bonne vitesse de pointe que je peux utiliser pour les dépassements difficiles. Dans les bonnes circonstances, je peux gagner des courses comme celles-là." Stijn Desmet s'alignera aussi sur 500m et 1.500m au Capital Indoor Stadium de Pékin. (Belga)