Steve Darcis n'aura en tout cas pas volé cette première victoire à Melbourne. Dans une chaude ambiance, le numéro 2 belge a su garder la tête froide pour faire plier Sam Groth par son tennis plein de variété. "Je n'ai pas paniqué. Du fond, je savais que j'étais plus fort que lui. J'ai commencé à voir où il servait et à partir du deuxième set, j'ai quasiment chaque fois pu le retourner. Il s'est mis à forcer et j'ai pu en profiter. C'était un tirage à ma portée et je suis très content d'avoir saisi l'occasion. C'est une belle récompense pour mon excellente préparation". Mercredi au deuxième tour, Steve Darcis affrontera l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 54), 24 ans, tombeur de l'Uruguayen Pablo Cuevas (ATP 22). Il s'agira de la première rencontre entre les deux hommes. "C'est un excellent joueur. Il a battu David Goffin l'an dernier au tournoi d'Anvers et il a gagné pas mal de matches ces derniers mois. Sa victoire en trois sets faciles contre Cuevas doit signifier qu'il est en forme. Je pense que je peux le battre, tout comme je peux perdre. Ce sera vraiment du 50-50. L'Australie ne m'a jamais réussi jusqu'à présent, mais pourquoi ne pas continuer l'aventure ?", sourit encore Steve Darcis. (Belga)

Steve Darcis n'aura en tout cas pas volé cette première victoire à Melbourne. Dans une chaude ambiance, le numéro 2 belge a su garder la tête froide pour faire plier Sam Groth par son tennis plein de variété. "Je n'ai pas paniqué. Du fond, je savais que j'étais plus fort que lui. J'ai commencé à voir où il servait et à partir du deuxième set, j'ai quasiment chaque fois pu le retourner. Il s'est mis à forcer et j'ai pu en profiter. C'était un tirage à ma portée et je suis très content d'avoir saisi l'occasion. C'est une belle récompense pour mon excellente préparation". Mercredi au deuxième tour, Steve Darcis affrontera l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 54), 24 ans, tombeur de l'Uruguayen Pablo Cuevas (ATP 22). Il s'agira de la première rencontre entre les deux hommes. "C'est un excellent joueur. Il a battu David Goffin l'an dernier au tournoi d'Anvers et il a gagné pas mal de matches ces derniers mois. Sa victoire en trois sets faciles contre Cuevas doit signifier qu'il est en forme. Je pense que je peux le battre, tout comme je peux perdre. Ce sera vraiment du 50-50. L'Australie ne m'a jamais réussi jusqu'à présent, mais pourquoi ne pas continuer l'aventure ?", sourit encore Steve Darcis. (Belga)