Hier en fin de soirée, un ancien footballeur pro du championnat de Belgique, reconverti comme brillant patron d'entreprise (et par ailleurs grand fan de foot anglais), nous confie : "Je viens d'appeler RTL. Je ne peux pas être d'accord avec les propos de Stéphane Pauwels pendant Barcelone-Chelsea et avec son débriefing du match. Comment ose-t-il dire en direct que Chelsea est une équipe en bois alors qu'elle se retrouve en finale de la Ligue des Champions ? Je leur ai conseillé de recaser Pauwels - qui est un copain - à la présentation de 'L'amour est dans le pré'. Le standardiste m'a répondu : - C'est fou, je croule sous les appels de téléspectateurs qui trouvent que Stéphane Pauwels est allé trop loin."

Le consultant de RTL a aussi lancé après le match que Barcelone était à la fin d'un cycle, que toute sa défense devait être remplacée et que son gardien n'avait jamais gagné de points pour le Barça.

Des propos très tranchés, mais c'est bien pour cela que RTL a débauché Pauwels à la RTBF. La chute libre des audiences de l'émission foot du lundi soir confirme chaque semaine un peu plus que de nombreux amateurs de foot se mettaient autrefois devant leur lucarne pour écouter les commentaires sans concession du Mouscronnois.

Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine

Hier en fin de soirée, un ancien footballeur pro du championnat de Belgique, reconverti comme brillant patron d'entreprise (et par ailleurs grand fan de foot anglais), nous confie : "Je viens d'appeler RTL. Je ne peux pas être d'accord avec les propos de Stéphane Pauwels pendant Barcelone-Chelsea et avec son débriefing du match. Comment ose-t-il dire en direct que Chelsea est une équipe en bois alors qu'elle se retrouve en finale de la Ligue des Champions ? Je leur ai conseillé de recaser Pauwels - qui est un copain - à la présentation de 'L'amour est dans le pré'. Le standardiste m'a répondu : - C'est fou, je croule sous les appels de téléspectateurs qui trouvent que Stéphane Pauwels est allé trop loin." Le consultant de RTL a aussi lancé après le match que Barcelone était à la fin d'un cycle, que toute sa défense devait être remplacée et que son gardien n'avait jamais gagné de points pour le Barça. Des propos très tranchés, mais c'est bien pour cela que RTL a débauché Pauwels à la RTBF. La chute libre des audiences de l'émission foot du lundi soir confirme chaque semaine un peu plus que de nombreux amateurs de foot se mettaient autrefois devant leur lucarne pour écouter les commentaires sans concession du Mouscronnois. Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine