Tsitsipas, vainqueur de son premier Masters 1000 à Monte-Carlo mi-avril, puis finaliste malheureux à Barcelone il y a une dizaine de jours, n'enregistrera pas sa 28e victoire de la saison sur la terre battue madrilène. Ruud, 22 ans comme le Grec, s'offre lui le succès le plus prestigieux de sa carrière, son premier face à un joueur du top 5, actuellement N.1 à la Race, le classement établi sur l'année civile. Dans un premier set où les deux joueurs ont été extrêmement solides sur leurs mises en jeu et se sont rendu coup pour coup - aucune balle de break et 39 points gagnés chacun - Ruud a fait la différence dans la deuxième moitié du jeu décisif en marquant quatre des cinq derniers points. Dans la manche suivante, Tsitsipas a payé cash sa baisse de régime au service à 3 jeux partout : bien aidé par deux double fautes du Grec, le Norvégien a converti sa seule occasion du break de la partie. Ruud, demi-finaliste à Monte-Carlo mi-avril, affrontera le Kazakh Alexander Bublik (44e) en quarts de finale. (Belga)

Tsitsipas, vainqueur de son premier Masters 1000 à Monte-Carlo mi-avril, puis finaliste malheureux à Barcelone il y a une dizaine de jours, n'enregistrera pas sa 28e victoire de la saison sur la terre battue madrilène. Ruud, 22 ans comme le Grec, s'offre lui le succès le plus prestigieux de sa carrière, son premier face à un joueur du top 5, actuellement N.1 à la Race, le classement établi sur l'année civile. Dans un premier set où les deux joueurs ont été extrêmement solides sur leurs mises en jeu et se sont rendu coup pour coup - aucune balle de break et 39 points gagnés chacun - Ruud a fait la différence dans la deuxième moitié du jeu décisif en marquant quatre des cinq derniers points. Dans la manche suivante, Tsitsipas a payé cash sa baisse de régime au service à 3 jeux partout : bien aidé par deux double fautes du Grec, le Norvégien a converti sa seule occasion du break de la partie. Ruud, demi-finaliste à Monte-Carlo mi-avril, affrontera le Kazakh Alexander Bublik (44e) en quarts de finale. (Belga)