Il y a cinq semaines le Limbourgeois avait du déjà se faire amputer d'un orteil. "Les bouts de cinq orteils sont tout à fait noirs", a expliqué Stefan Everts. "Ils sont morts. Il faut donc les enlever. Mon talon droit aussi doit être purifié et je dois me faire implanter une sorte d'éponge qui va régénérer les tissus. J'espère que ce sera la dernière opération et que je pourrai me concentrer vraiment ensuite sur ma revalidation". Stefan Everts a reçu le feu vert pour suivre son fils, Liam, engagé en compétition EMX125 en Italie ce week-end, mais il doit revenir lundi pour l'opération. (Belga)

Il y a cinq semaines le Limbourgeois avait du déjà se faire amputer d'un orteil. "Les bouts de cinq orteils sont tout à fait noirs", a expliqué Stefan Everts. "Ils sont morts. Il faut donc les enlever. Mon talon droit aussi doit être purifié et je dois me faire implanter une sorte d'éponge qui va régénérer les tissus. J'espère que ce sera la dernière opération et que je pourrai me concentrer vraiment ensuite sur ma revalidation". Stefan Everts a reçu le feu vert pour suivre son fils, Liam, engagé en compétition EMX125 en Italie ce week-end, mais il doit revenir lundi pour l'opération. (Belga)