"J'étais si près de gagner la première étape, mais finalement j'ai une victoire au Tour de Suisse et je suis vraiment content de ça", a réagi le Suisse, 22 ans, de la formation EF Education Nippo à l'interview sur le podium. "Je n'ai pas vraiment essayé d'attaquer avant le sprint, mais je voyais bien que j'étais le meilleur dans la descente (du Saanenmöser Pass à moins de dix kilomètres de l'arrivée, ndlr) et j'ai voulu y aller, mais peut-être un peu trop vite parce que j'ai failli tomber". Stefan Bissegger décroche sa 3e victoire en carrière après un succès dans le contre-la-montre de Paris-Nice cette saison et un autre au Tour de l'Ain en 2019. "C'est mieux de gagner ici parce que c'est une étape en ligne. Paris-Nice c'était un contre-la-montre et c'est plus pour des spécialistes. Même si c'était super de l'emporter, gagner ici en Suisse c'est vraiment super", a conclu Bissegger. (Belga)

"J'étais si près de gagner la première étape, mais finalement j'ai une victoire au Tour de Suisse et je suis vraiment content de ça", a réagi le Suisse, 22 ans, de la formation EF Education Nippo à l'interview sur le podium. "Je n'ai pas vraiment essayé d'attaquer avant le sprint, mais je voyais bien que j'étais le meilleur dans la descente (du Saanenmöser Pass à moins de dix kilomètres de l'arrivée, ndlr) et j'ai voulu y aller, mais peut-être un peu trop vite parce que j'ai failli tomber". Stefan Bissegger décroche sa 3e victoire en carrière après un succès dans le contre-la-montre de Paris-Nice cette saison et un autre au Tour de l'Ain en 2019. "C'est mieux de gagner ici parce que c'est une étape en ligne. Paris-Nice c'était un contre-la-montre et c'est plus pour des spécialistes. Même si c'était super de l'emporter, gagner ici en Suisse c'est vraiment super", a conclu Bissegger. (Belga)