1 : Le nombre de passe ratée par Jorginho contre la Belgique. Le joueur de Chelsea, vainqueur de la Ligue des Champions, affiche le taux de conversion de 99%. Le milieu de terrain a réussi 70 des 71 passes tentées contre les Diables.

4 : Le nombre de minutes passées par Nacer Chadli sur le terrain. Le Diable Rouge, monté à la 69e et descendu 4 minutes plus tard, est devenu le remplaçant le plus rapidement remplacé de l'histoire de l'Euro. Il n'a parcouru que 370 mètres et touché trois ballons.

  • Pour Sofoot.com, c'est simple : "L'Italie scalpe la Belgique après un opéra de football" titre le site. Avant de louer les deux équipes : "Dans un match de haute volée, Belges et Italiens ont offert un spectacle de choix aux privilégiés de l'Allianz Arena. Bien plus décomplexés qu'en huitièmes, les Italiens, emmenés par Barella et Insigne, se sont logiquement imposés (2-1) et affronteront l'Espagne en demi-finales. Une stat ? La Nazionale est invaincue depuis 32 matchs."

5 : Le nombre de victoires de rang signées par l'Italie dans cette phase finale de l'Euro. La Squadra Azzurra égale la meilleure série du tournoi continental, déjà réalisée par la France (1984), les Pays-Bas (1988-1992) et la République tchèque (2000-2004).

8 : Le nombre de dribbles réussis par Jérémy Doku sur l'ensemble de la partie, un record pour un joueur de moins de 20 ans dans un match d'un tournoi majeur depuis que le statisticien Opta recense les données en Coupe du monde (1966) et à l'Euro (1980). C'est aussi le plus haut total pour un joueur sur cet Euro 2020.

  • Commentaire nettement moins tendre de la part du quotidien français L'Equipe : "À l'Euro, l'esprit d'équipe de l'Italie a triomphé des individualités belges" Un titre qui fait écho aux récentes moqueries des Belges vis-à-vis des Bleus, éliminés en huitièmes de finale. "Contre les Belges et leurs individualités à faire peur, les Italiens, solidaires, ont joué comme d'habitude, dominé et gagné logiquement." C'est de bonne guerre...

13 : Le nombre d'occasions créées par Kevin De Bruyne lors de cet Euro 2020, soit plus que n'importe quel autre joueur du tournoi.

15 : Le nombre de victoires successives de l'Italie lors de rencontres comptant pour cet Euro 2020. La Squadra a aligné dix succès en qualifications, trois en phase de groupes, un en huitième de finale et un dernier en quart contre la Belgique. L'Italie devance donc la Belgique et l'Allemagne dans ce classement particulier.

  • "Encore raté pour les Belges!, souligne l'AFP. La génération dorée des Hazard, De Bruyne et Lukaku a chuté contre l'Italie vendredi (1-2) en quarts de l'Euro et n'arrive décidément pas à décrocher un titre, qu'elle convoite depuis 2008 et une demi-finale fondatrice aux JO de Pékin. Quatre qualifications d'affilée en quarts de finale d'un grand tournoi (Mondiaux-2014 et 2018, Euro en 2016 et 2021) n'auront donc pas suffi aux Diables Rouges pour décrocher le Graal."

32 : La série en cours de matches sans défaite de l'Italie de Roberto Mancini. Arrivé à la tête de l'équipe nationale après la non-qualification pour le Mondial 2018, le technicien n'a plus été battu depuis une défaite contre le Portugal le 10 septembre 2018 (1-0). Depuis lors, l'Italie a aligné 27 victoires et 5 partages. Elle a marqué à 78 reprises pour seulement 9 buts concédés et 21 clean sheets.

19 ans et 36 jours : L'âge de Jérémy Doku ce vendredi soir lors de sa titularisation record. Il est devenu le plus jeune international belge à débuter un match à élimination directe d'un tournoi majeur. Il a battu la marque réalisée par Divock Origi à la Coupe du monde 2014 au Brésil (19 ans et 74 jours).

  • Pour la Dernière Heures Les Sports: "Les Diables se heurtent au plafond d'or. La génération dorée ne gagnera pas encore de tournoi cette année. Et elle n'en gagnera peut-être jamais. Ce nouvel échec sera difficile à digérer mais ne va pas remettre l'avenir de Martinez en question."

57:44 : En minutes, le temps lors duquel le ballon a été en jeu lors de ce quart de finale. La Belgique a été en possession du cuir pendant 26:30 (46%), l'Italie durant 31:14 (54%).

64 : Le nombre de buts inscrits par Romelu Lukaku avec les Diables Rouges, soit autant que Luis Suarez avec l'Uruguay.

  • Jan Ceulemans, consultant pour le site d'informations 7sur7.be: "Cette génération dorée a laissé filer une occasion unique". Il n'a même pas peur d'affirmer pour le site d'informations, "qu'il s'agit "d'un échec" pour cette génération dorée qui n'a toujours rien gagné. Il espère simplement qu'elle aura encore une chance, dans un an, lors de la Coupe du Monde au Qatar..."

112,59 : La distance, en kilomètres, parcourue par l'Italie vendredi soir. C'est 5,5 kilomètres en plus que les Diables Rouges. Le buteur italien Nicolo Barella a parcouru la bagatelle de 11,77 kilomètres alors que le Belge ayant couvert le plus de terrain est Kevin De Bruyne (10,96 km).

12.984 : Le nombre de spectateurs présents lors du match à l'Allianz Arena de Munich, qui compte pourtant 75.000 places en configuration normale.

(Belga - afp - presse)

1 : Le nombre de passe ratée par Jorginho contre la Belgique. Le joueur de Chelsea, vainqueur de la Ligue des Champions, affiche le taux de conversion de 99%. Le milieu de terrain a réussi 70 des 71 passes tentées contre les Diables. 4 : Le nombre de minutes passées par Nacer Chadli sur le terrain. Le Diable Rouge, monté à la 69e et descendu 4 minutes plus tard, est devenu le remplaçant le plus rapidement remplacé de l'histoire de l'Euro. Il n'a parcouru que 370 mètres et touché trois ballons. 5 : Le nombre de victoires de rang signées par l'Italie dans cette phase finale de l'Euro. La Squadra Azzurra égale la meilleure série du tournoi continental, déjà réalisée par la France (1984), les Pays-Bas (1988-1992) et la République tchèque (2000-2004). 8 : Le nombre de dribbles réussis par Jérémy Doku sur l'ensemble de la partie, un record pour un joueur de moins de 20 ans dans un match d'un tournoi majeur depuis que le statisticien Opta recense les données en Coupe du monde (1966) et à l'Euro (1980). C'est aussi le plus haut total pour un joueur sur cet Euro 2020. 13 : Le nombre d'occasions créées par Kevin De Bruyne lors de cet Euro 2020, soit plus que n'importe quel autre joueur du tournoi. 15 : Le nombre de victoires successives de l'Italie lors de rencontres comptant pour cet Euro 2020. La Squadra a aligné dix succès en qualifications, trois en phase de groupes, un en huitième de finale et un dernier en quart contre la Belgique. L'Italie devance donc la Belgique et l'Allemagne dans ce classement particulier.32 : La série en cours de matches sans défaite de l'Italie de Roberto Mancini. Arrivé à la tête de l'équipe nationale après la non-qualification pour le Mondial 2018, le technicien n'a plus été battu depuis une défaite contre le Portugal le 10 septembre 2018 (1-0). Depuis lors, l'Italie a aligné 27 victoires et 5 partages. Elle a marqué à 78 reprises pour seulement 9 buts concédés et 21 clean sheets.19 ans et 36 jours : L'âge de Jérémy Doku ce vendredi soir lors de sa titularisation record. Il est devenu le plus jeune international belge à débuter un match à élimination directe d'un tournoi majeur. Il a battu la marque réalisée par Divock Origi à la Coupe du monde 2014 au Brésil (19 ans et 74 jours).57:44 : En minutes, le temps lors duquel le ballon a été en jeu lors de ce quart de finale. La Belgique a été en possession du cuir pendant 26:30 (46%), l'Italie durant 31:14 (54%).64 : Le nombre de buts inscrits par Romelu Lukaku avec les Diables Rouges, soit autant que Luis Suarez avec l'Uruguay. 112,59 : La distance, en kilomètres, parcourue par l'Italie vendredi soir. C'est 5,5 kilomètres en plus que les Diables Rouges. Le buteur italien Nicolo Barella a parcouru la bagatelle de 11,77 kilomètres alors que le Belge ayant couvert le plus de terrain est Kevin De Bruyne (10,96 km).12.984 : Le nombre de spectateurs présents lors du match à l'Allianz Arena de Munich, qui compte pourtant 75.000 places en configuration normale.(Belga - afp - presse)