"Si nous voulons atteindre le Top 3 à la fin du championnat, il nous faut des renforts", a expliqué Jelle Van Damme, en stage à Belek, au micro de la RTBF. "Le Top 6, nous le méritons mais nous devons nous y assurer une place le plus rapidement possible afin de bien préparer les play-offs 1."

Pour atteindre cet objectif, un secteur de jeu doit particulièrement être renforcé aux yeux du capitaine des Rouches. "Il nous faut avant tout un attaquant". Et l'arrivée de Reza début janvier ne change rien à l'affaire. "Je crois en lui mais si un de nos trois attaquants se blesse, cela peut poser des problèmes. C'est pourquoi un attaquant supplémentaire ne serait pas du luxe pour nous."

Pour le reste, Van Damme fait confiance à son entraîneur Mircea Rednic : "le coach est le boss de l'équipe. Il la connaît parfaitement et sait bien où sont les manquements."

Le Roumain a d'ailleurs fait part de ses désidérata il y a quelques jours. "J'ai donné six noms de joueurs que j'aimerais voir arriver à la direction. J'ai besoin d'un défenseur central gaucher, d'un médian et d'un attaquant. L'argent, ce n'est pas mon problème mais celui du président", avait déclaré le technicien.

"Si nous voulons atteindre le Top 3 à la fin du championnat, il nous faut des renforts", a expliqué Jelle Van Damme, en stage à Belek, au micro de la RTBF. "Le Top 6, nous le méritons mais nous devons nous y assurer une place le plus rapidement possible afin de bien préparer les play-offs 1." Pour atteindre cet objectif, un secteur de jeu doit particulièrement être renforcé aux yeux du capitaine des Rouches. "Il nous faut avant tout un attaquant". Et l'arrivée de Reza début janvier ne change rien à l'affaire. "Je crois en lui mais si un de nos trois attaquants se blesse, cela peut poser des problèmes. C'est pourquoi un attaquant supplémentaire ne serait pas du luxe pour nous." Pour le reste, Van Damme fait confiance à son entraîneur Mircea Rednic : "le coach est le boss de l'équipe. Il la connaît parfaitement et sait bien où sont les manquements." Le Roumain a d'ailleurs fait part de ses désidérata il y a quelques jours. "J'ai donné six noms de joueurs que j'aimerais voir arriver à la direction. J'ai besoin d'un défenseur central gaucher, d'un médian et d'un attaquant. L'argent, ce n'est pas mon problème mais celui du président", avait déclaré le technicien.