Le Standard a fait savoir à la Commission des Litiges qu'un report aussi tardif que vendredi avait pour conséquence de reporter le début d'une éventuelle suspension et ainsi d'éventuellement priver l'équipe de son défenseur lors des play-offs. Le règlement permettant d'avancer la séance en cas de force majeure, la Commission des Litiges a décidé d'appliquer cette règle et de convoquer la séance ce jeudi 15 heures.

Bien que le joueur et le club ont perdu la possibilité de faire appel d'une éventuelle suspension dans les délais requis, cette décision empêche que le Standard et Jelle Van Damme ne se voient d'emblée lourdement pénalisés à cause de circonstances dont ils ne sont en rien responsables", souligne le site officiel du club liégeois qui a annoncé le changement de date de la session.

La suspension "éventuelle" de Jelle Van Damme démarrera en effet dès ce samedi (20h00) contre Lokeren, et non lors de la 1-ère journée des PO1.

Lundi, Van Damme avait refusé la proposition transactionnelle du parquet, 3 matches de suspension et 300 euros d'amende. Il avait été exclu par Alexandre Boucaut pour un tackle fautif sur Thomas Azevedo, samedi.

Le Standard a fait savoir à la Commission des Litiges qu'un report aussi tardif que vendredi avait pour conséquence de reporter le début d'une éventuelle suspension et ainsi d'éventuellement priver l'équipe de son défenseur lors des play-offs. Le règlement permettant d'avancer la séance en cas de force majeure, la Commission des Litiges a décidé d'appliquer cette règle et de convoquer la séance ce jeudi 15 heures. Bien que le joueur et le club ont perdu la possibilité de faire appel d'une éventuelle suspension dans les délais requis, cette décision empêche que le Standard et Jelle Van Damme ne se voient d'emblée lourdement pénalisés à cause de circonstances dont ils ne sont en rien responsables", souligne le site officiel du club liégeois qui a annoncé le changement de date de la session. La suspension "éventuelle" de Jelle Van Damme démarrera en effet dès ce samedi (20h00) contre Lokeren, et non lors de la 1-ère journée des PO1. Lundi, Van Damme avait refusé la proposition transactionnelle du parquet, 3 matches de suspension et 300 euros d'amende. Il avait été exclu par Alexandre Boucaut pour un tackle fautif sur Thomas Azevedo, samedi.