Ron Jans ne l'a jamais caché, il appréciait le style de jeu de Batshuayi : "Michy est pétri de classe et il est probablement le plus doué des jeunes attaquants du Standard." Durant son passage au Standard, le T1 a aussi précisé : "Il doit apprendre à gérer au quotidien les différentes facettes de son métier."

Jouette, Michy avait eu des problèmes de discipline au centre de formation, a ensuite eu difficile à passer des jeunes au professionnalisme, qui exige une concentration permanente, surtout après le départ de Geoffrey Mujangi Bia. Il a franchi un cap et le 4-4-2 de Mircea Rednic a dégagé son horizon sportif. Il forme désormais un jeune duo offensif, complémentaire et très prometteur avec Imoh Ezekiel. "J'ai trouvé beaucoup de complémentarités avec Imoh", nous expliquait Batshuayi, il y a quelque semaines. "Il est rapide, va dans les espaces, j'adore combiner. Les jeunes ont contribué à la remontée du Standard au classement. Rednic a souligné mon talent en expliquant que tout dépendait de moi. Les PO1, c'est un must. Mais j'ambitionne aussi de jouer en Coupe d'Europe la saison prochaine avec le Standard."

Réginal Goreux, parti depuis lors à Samara, était également admiratif devant le talent de Michy Batshuayi. "C'est un talent pur. Au niveau de la finition, il n'y en a pas beaucoup qui sont plus forts que lui", nous a-t-il expliqué. "Il s'est remis en question après avoir connu pas mal de mouvements autour de lui où il était question notamment d'un transfert. Quand il se prend pour Balotelli, c'est pour rigoler. Michy est une bonne personne."

Thomas Bricmont et Pierre Bilic

Ron Jans ne l'a jamais caché, il appréciait le style de jeu de Batshuayi : "Michy est pétri de classe et il est probablement le plus doué des jeunes attaquants du Standard." Durant son passage au Standard, le T1 a aussi précisé : "Il doit apprendre à gérer au quotidien les différentes facettes de son métier."Jouette, Michy avait eu des problèmes de discipline au centre de formation, a ensuite eu difficile à passer des jeunes au professionnalisme, qui exige une concentration permanente, surtout après le départ de Geoffrey Mujangi Bia. Il a franchi un cap et le 4-4-2 de Mircea Rednic a dégagé son horizon sportif. Il forme désormais un jeune duo offensif, complémentaire et très prometteur avec Imoh Ezekiel. "J'ai trouvé beaucoup de complémentarités avec Imoh", nous expliquait Batshuayi, il y a quelque semaines. "Il est rapide, va dans les espaces, j'adore combiner. Les jeunes ont contribué à la remontée du Standard au classement. Rednic a souligné mon talent en expliquant que tout dépendait de moi. Les PO1, c'est un must. Mais j'ambitionne aussi de jouer en Coupe d'Europe la saison prochaine avec le Standard."Réginal Goreux, parti depuis lors à Samara, était également admiratif devant le talent de Michy Batshuayi. "C'est un talent pur. Au niveau de la finition, il n'y en a pas beaucoup qui sont plus forts que lui", nous a-t-il expliqué. "Il s'est remis en question après avoir connu pas mal de mouvements autour de lui où il était question notamment d'un transfert. Quand il se prend pour Balotelli, c'est pour rigoler. Michy est une bonne personne."Thomas Bricmont et Pierre Bilic