"Le Standard est capable de mettre une très grosse pression sur son visiteur. En profitant notamment de l'appui de son public qui est terrible. Il y a de la puissance, dans l'effectif liégeois. J'en tiens compte", affirme Mirko Slomka.

Ce dernier se refuse à tenir compte des résultats moyens enregistrés ces dernières semaines par les Rouches. Il balaye ces stats d'un revers de la main : "Le championnat est une chose, la coupe d'Europe en est une autre. J'analyse la qualification du Standard face au Wisla Cracovie, je constate certes que les Belges n'ont pas gagné, mais ils se sont qualifiés. Or, dans cette compétition, voilà bien la seule et unique chose qui compte".

Diouf : "Le Standard ? Connais pas!"

La nouvelle vedette des 96ers, Mame Diouf, venu en Allemagne pour 1,5 millions de livres sterling en provenance de Manchester United, n'a pas cherché à jouer la carte diplomatique. A la question de savoir ce qu'il connaissait de son futur adversaire, il a clairement répondu : "Le Standard ? Connais pas!" Puis il a enchaîné : "Maintenant, c'est un match de coupe d'Europe. Nous aurons des pros face à nous. Donc il faudra bien travailler. J'espère marquer un petit but, afin de nous mettre en position avantageuse en vue du match retour."

Ce huitième de finale d'Europa League revêt un intérêt particulier pour le Sénégalais : "Ce match à Sclessin, c'est un grand moment. Tant pour moi que pour toute l'équipe. J'ai une responsabilité à assumer. J'ai été tellement bien accueilli à Hanovre que je suis redevable de quelque chose à mes équipiers. Ils me poussent à me montrer le meilleur possible sur le terrain".

Le match retour est prévu jeudi prochain à Hanovre.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Le Standard est capable de mettre une très grosse pression sur son visiteur. En profitant notamment de l'appui de son public qui est terrible. Il y a de la puissance, dans l'effectif liégeois. J'en tiens compte", affirme Mirko Slomka. Ce dernier se refuse à tenir compte des résultats moyens enregistrés ces dernières semaines par les Rouches. Il balaye ces stats d'un revers de la main : "Le championnat est une chose, la coupe d'Europe en est une autre. J'analyse la qualification du Standard face au Wisla Cracovie, je constate certes que les Belges n'ont pas gagné, mais ils se sont qualifiés. Or, dans cette compétition, voilà bien la seule et unique chose qui compte".Diouf : "Le Standard ? Connais pas!"La nouvelle vedette des 96ers, Mame Diouf, venu en Allemagne pour 1,5 millions de livres sterling en provenance de Manchester United, n'a pas cherché à jouer la carte diplomatique. A la question de savoir ce qu'il connaissait de son futur adversaire, il a clairement répondu : "Le Standard ? Connais pas!" Puis il a enchaîné : "Maintenant, c'est un match de coupe d'Europe. Nous aurons des pros face à nous. Donc il faudra bien travailler. J'espère marquer un petit but, afin de nous mettre en position avantageuse en vue du match retour." Ce huitième de finale d'Europa League revêt un intérêt particulier pour le Sénégalais : "Ce match à Sclessin, c'est un grand moment. Tant pour moi que pour toute l'équipe. J'ai une responsabilité à assumer. J'ai été tellement bien accueilli à Hanovre que je suis redevable de quelque chose à mes équipiers. Ils me poussent à me montrer le meilleur possible sur le terrain". Le match retour est prévu jeudi prochain à Hanovre.Sportfootmagazine.be, avec Belga