Si la hauteur de la somme a de quoi surprendre, le départ de Nurio Fortuna est loin d'être un écueil inattendu dans la progression sportive de Charleroi. Depuis de longs mois, l'arrière gauche angolais était considéré, au même titre que Marco Ilaimaharitra, comme un titulaire qui pourrait recevoir son bon de sortie cet été, même si la quasi assurance d'une participation aux poules de l'Europa League incitait Mehdi Bayat à tenter de les conserver pour quelques mois supplémentaires dans le Pays Noir.

Bien avant la signature du transfert de Nurio chez les Buffalos, Charleroi s'est donc mis en quête d'un remplaçant potentiel pour celui qui avait débarqué de Braga contre 500.000 euros voici trois étés. Car si Joris Kayembe a débarqué chez les Zèbres l'hiver dernier et qu'il a brillamment remplacé l'Angolais sur le côté gauche de la défense carolo face à Malines en février dernier, sa fragilité physique serait probablement beaucoup trop exposée à l'arrière gauche.

Le poste de latéral dans le onze de Karim Belhocine est, en effet, particulièrement exigeant. Cette saison, Nurio et Maxime Busi étaient d'ailleurs parmi les huit joueurs à disputer le plus de duels défensifs par rencontre. Seul le Brugeois Eder Balanta multipliait plus souvent les contacts que Nurio.

Au sein de la short-list des Zèbres, le profil qui se dégage actuellement est celui de Casper Højer Nielsen. Un nom loin d'être inconnu aux oreilles belges, puisque l'arrière gauche d'Aarhus intéresserait le Standard, selon la presse danoise (relayée par Het Belang van Limburg et La DH), qui cite également Hambourg et plusieurs clubs turcs dans la foule des courtisans. Pourtant, dans les bureaux belges, l'intérêt des Carolos serait bien plus concret que celui des Liégeois.

S'il fait effectivement partie des nombreux joueurs au profil intéressant scrutés par le Standard, notamment au vu de ses statistiques intéressantes (trois passes décisives cette saison, avec 6,13 expected assists, ce qui fait de lui le latéral le plus entreprenant offensivement du championnat danois), Højer Nielsen ne semble pas être une véritable priorité du côté de Sclessin.

Dans le Pays Noir, par contre, le Danois est actuellement le profil le plus intéressant parmi ceux qui ont été proposés pour prendre la succession de Nurio. Reste à voir si la piste ira plus loin, la Scandinavie n'étant pas l'une des terres de prédilection des mercatos carolos et liégeois malgré une réussite fréquente dans d'autres places fortes du football belge, Genk en tête.

"Le marché scandinave nous plaît, parce que ce sont souvent des garçons très cools, et surtout qui veulent progresser. En plus, ils sont très respectueux", expliquait à l'époque Dimitri De Condé, s'exprimant sur les trajectoires prometteuses de Joakim Maehle ou Sander Berge. Si Højer Nielsen ne semble pas du calibre de ces talents attirés dans le Limbourg, les qualités du gaucher de 25 ans restent largement suffisantes pour interpeller les yeux rouches et zébrés. Et dessiner un choc wallon en coulisses?

Si la hauteur de la somme a de quoi surprendre, le départ de Nurio Fortuna est loin d'être un écueil inattendu dans la progression sportive de Charleroi. Depuis de longs mois, l'arrière gauche angolais était considéré, au même titre que Marco Ilaimaharitra, comme un titulaire qui pourrait recevoir son bon de sortie cet été, même si la quasi assurance d'une participation aux poules de l'Europa League incitait Mehdi Bayat à tenter de les conserver pour quelques mois supplémentaires dans le Pays Noir.Bien avant la signature du transfert de Nurio chez les Buffalos, Charleroi s'est donc mis en quête d'un remplaçant potentiel pour celui qui avait débarqué de Braga contre 500.000 euros voici trois étés. Car si Joris Kayembe a débarqué chez les Zèbres l'hiver dernier et qu'il a brillamment remplacé l'Angolais sur le côté gauche de la défense carolo face à Malines en février dernier, sa fragilité physique serait probablement beaucoup trop exposée à l'arrière gauche. Le poste de latéral dans le onze de Karim Belhocine est, en effet, particulièrement exigeant. Cette saison, Nurio et Maxime Busi étaient d'ailleurs parmi les huit joueurs à disputer le plus de duels défensifs par rencontre. Seul le Brugeois Eder Balanta multipliait plus souvent les contacts que Nurio.Au sein de la short-list des Zèbres, le profil qui se dégage actuellement est celui de Casper Højer Nielsen. Un nom loin d'être inconnu aux oreilles belges, puisque l'arrière gauche d'Aarhus intéresserait le Standard, selon la presse danoise (relayée par Het Belang van Limburg et La DH), qui cite également Hambourg et plusieurs clubs turcs dans la foule des courtisans. Pourtant, dans les bureaux belges, l'intérêt des Carolos serait bien plus concret que celui des Liégeois. S'il fait effectivement partie des nombreux joueurs au profil intéressant scrutés par le Standard, notamment au vu de ses statistiques intéressantes (trois passes décisives cette saison, avec 6,13 expected assists, ce qui fait de lui le latéral le plus entreprenant offensivement du championnat danois), Højer Nielsen ne semble pas être une véritable priorité du côté de Sclessin. Dans le Pays Noir, par contre, le Danois est actuellement le profil le plus intéressant parmi ceux qui ont été proposés pour prendre la succession de Nurio. Reste à voir si la piste ira plus loin, la Scandinavie n'étant pas l'une des terres de prédilection des mercatos carolos et liégeois malgré une réussite fréquente dans d'autres places fortes du football belge, Genk en tête. "Le marché scandinave nous plaît, parce que ce sont souvent des garçons très cools, et surtout qui veulent progresser. En plus, ils sont très respectueux", expliquait à l'époque Dimitri De Condé, s'exprimant sur les trajectoires prometteuses de Joakim Maehle ou Sander Berge. Si Højer Nielsen ne semble pas du calibre de ces talents attirés dans le Limbourg, les qualités du gaucher de 25 ans restent largement suffisantes pour interpeller les yeux rouches et zébrés. Et dessiner un choc wallon en coulisses?