Dans un stade presque vidé de ses supporters (seulement 6000 tickets vendus pour la rencontre), le Standard de Liège s'est imposé face à Rijeka, pour la 1ère journée de la phase de poules de l'Europa League. Une bouffée d'air frais pour les Standardmen, mais, malgré la victoire, certaines lacunes apparaissent encore.

La rencontre démarre pourtant sur les chapeaux de roue. Pour son 1er ballon, Mehdi Carcela, qui fêtait son retour de blessure, est proche de trouver la marque. Son tir à la retourne effleure le poteau du gardien croate Ivan Vargic. Malgré ce bon début de rencontre, le match ne s'emballera jamais et aucune équipe n'arrivera à dominer le jeu. A noter la nouvelle blessure de Geoffrey Mujangi Bia, blessé à la cuisse et remplacé à la 17e minute par Paul-José Mpoku.

Le Standard va finalement ouvrir la marque à la 74e minute, par Laurent Ciman. Sur un coup botté par Mpoku, le défenseur liégeois trompe le gardien Vargic d'une bonne tête décroisée (1-0). Les Liégeois doubleront la marque à la 87e minute, également sur un but de la tête. Vinicius, qui enfilait pour la 1ère fois la vareuse rouge, reprend de la tête un centre de Trebel et scelle le score de cette partie (2-0).

Les adversaires des Liégeois se sont également affrontés hier. Le FC Séville a tenu son rang de champion en titre et bat Feyenoord au petit trot sur le score de 2-0. Krychowiak mettra les Sévillans sur les rails dès la 8e minute, avant que Stéphane M'Bia ne double la mise à la 31e minute. Le Standard, pour sa prochaine rencontre européenne, se déplacera au Feyenoord avec, pourquoi pas, l'intention de creuser l'écart au classement avec le club de Rotterdam.

La victoire, mais pas d'euphorie

Le verre est donc à moitié plein pour le Standard. Une victoire qui fait du bien, mais qui est loin d'apaiser les supporters rouches. En conférence de presse, Guy Luzon s'est dit soulagé du succès engrangé, mais reste conscient du travail à effectuer. "Dans notre position, il était impératif de redresser la tête. Le spectacle n'a peut-être pas été à la hauteur, mais je note une nette amélioration par rapport au match contre Ostende (NDLR: le Standard avait encaissé 5 buts à domicile face aux Côtiers)". Face à Rijeka, Luzon a pu voir à l'oeuvre la presque totalité des joueurs arrivés en fin de mercato, hormis Eyong Enoh qui doit encore se battre avec la fédération turque pour valider son transfert (NDLR: il a été transféré cet été en provenance d'Antalyaspor). Des joueurs qui doivent encore trouver leurs marques dans le dispositif liégeois. "Quand on accueille de nombreux nouveaux joueurs, il faut toujours du temps pour réussir les intégrations. Nous améliorons secteur par secteur, par petites touches. On est content de la victoire ce soir, mais il ne faut pas tomber dans l'euphorie ".

Pas d'effusion de joie à Sclessin, mais un premier pas important vers la guérison. Pour confirmer cette tendance, les Standardmen doivent s'imposer ce dimanche (14h30) face à Waasland-Beveren. Un déplacement périlleux puisque les Waaslandiens ont sèchement battu Zulte-Waregem chez eux 4-1 lors de la dernière journée.

Dans un stade presque vidé de ses supporters (seulement 6000 tickets vendus pour la rencontre), le Standard de Liège s'est imposé face à Rijeka, pour la 1ère journée de la phase de poules de l'Europa League. Une bouffée d'air frais pour les Standardmen, mais, malgré la victoire, certaines lacunes apparaissent encore.La rencontre démarre pourtant sur les chapeaux de roue. Pour son 1er ballon, Mehdi Carcela, qui fêtait son retour de blessure, est proche de trouver la marque. Son tir à la retourne effleure le poteau du gardien croate Ivan Vargic. Malgré ce bon début de rencontre, le match ne s'emballera jamais et aucune équipe n'arrivera à dominer le jeu. A noter la nouvelle blessure de Geoffrey Mujangi Bia, blessé à la cuisse et remplacé à la 17e minute par Paul-José Mpoku.Le Standard va finalement ouvrir la marque à la 74e minute, par Laurent Ciman. Sur un coup botté par Mpoku, le défenseur liégeois trompe le gardien Vargic d'une bonne tête décroisée (1-0). Les Liégeois doubleront la marque à la 87e minute, également sur un but de la tête. Vinicius, qui enfilait pour la 1ère fois la vareuse rouge, reprend de la tête un centre de Trebel et scelle le score de cette partie (2-0).Les adversaires des Liégeois se sont également affrontés hier. Le FC Séville a tenu son rang de champion en titre et bat Feyenoord au petit trot sur le score de 2-0. Krychowiak mettra les Sévillans sur les rails dès la 8e minute, avant que Stéphane M'Bia ne double la mise à la 31e minute. Le Standard, pour sa prochaine rencontre européenne, se déplacera au Feyenoord avec, pourquoi pas, l'intention de creuser l'écart au classement avec le club de Rotterdam.La victoire, mais pas d'euphorieLe verre est donc à moitié plein pour le Standard. Une victoire qui fait du bien, mais qui est loin d'apaiser les supporters rouches. En conférence de presse, Guy Luzon s'est dit soulagé du succès engrangé, mais reste conscient du travail à effectuer. "Dans notre position, il était impératif de redresser la tête. Le spectacle n'a peut-être pas été à la hauteur, mais je note une nette amélioration par rapport au match contre Ostende (NDLR: le Standard avait encaissé 5 buts à domicile face aux Côtiers)". Face à Rijeka, Luzon a pu voir à l'oeuvre la presque totalité des joueurs arrivés en fin de mercato, hormis Eyong Enoh qui doit encore se battre avec la fédération turque pour valider son transfert (NDLR: il a été transféré cet été en provenance d'Antalyaspor). Des joueurs qui doivent encore trouver leurs marques dans le dispositif liégeois. "Quand on accueille de nombreux nouveaux joueurs, il faut toujours du temps pour réussir les intégrations. Nous améliorons secteur par secteur, par petites touches. On est content de la victoire ce soir, mais il ne faut pas tomber dans l'euphorie ".Pas d'effusion de joie à Sclessin, mais un premier pas important vers la guérison. Pour confirmer cette tendance, les Standardmen doivent s'imposer ce dimanche (14h30) face à Waasland-Beveren. Un déplacement périlleux puisque les Waaslandiens ont sèchement battu Zulte-Waregem chez eux 4-1 lors de la dernière journée.