Il n'a suffi que de la défaite à Anderlecht pour que les noms de successeurs potentiels de Mircea Rednic commencent à sortir. Avant même donc la défaite face à Bruges (2-4), on parlait de Frankie Vercauteren et de René Vandereycken pour la saison prochaine.

Tout était programmé pour faire chuter le coach roumain de son piédestal au moindre faux pas. Car, son comportement lors du mercato hivernal était resté en travers de la gorge présidentielle. Roland Duchâtelet avait très mal pris ce qu'il considérait comme un putsch et le sort de Rednic pour la saison prochaine était scellé dès la fin de janvier. Restait à attendre le bon moment pour faire passer la pilule à ses supporters.

Duchâtelet n'a pas attendu les play-offs et la défaite à Anderlecht pour attirer un successeur potentiel à Rednic. Sport/Foot Magazine a appris de source sûre que l'entraîneur, champion de France 2012 avec Montpellier, René Girard, 59 ans,avait été contacté par le président Duchâtelet himself, il y a deux mois! L'information a filtré en France, la secrétaire de Duchâtelet ayant simplement envoyé un e-mail au club de Montpellier pour obtenir le GSM de Girard !

L'entourage de René Girard a confirmé les contacts entre les deux parties " en vue de la saison prochaine " et a ajouté que " le Standard est le genre de club à caractère susceptible de plaire " à Girard.

Ces contacts démontrent en tous cas que Rednic ne devrait pas rester au Standard (en a-t-il seulement envie, lui qui a pris l'habitude de changer de club chaque année ?).

Par Stéphane Vande Velde

Il n'a suffi que de la défaite à Anderlecht pour que les noms de successeurs potentiels de Mircea Rednic commencent à sortir. Avant même donc la défaite face à Bruges (2-4), on parlait de Frankie Vercauteren et de René Vandereycken pour la saison prochaine. Tout était programmé pour faire chuter le coach roumain de son piédestal au moindre faux pas. Car, son comportement lors du mercato hivernal était resté en travers de la gorge présidentielle. Roland Duchâtelet avait très mal pris ce qu'il considérait comme un putsch et le sort de Rednic pour la saison prochaine était scellé dès la fin de janvier. Restait à attendre le bon moment pour faire passer la pilule à ses supporters. Duchâtelet n'a pas attendu les play-offs et la défaite à Anderlecht pour attirer un successeur potentiel à Rednic. Sport/Foot Magazine a appris de source sûre que l'entraîneur, champion de France 2012 avec Montpellier, René Girard, 59 ans,avait été contacté par le président Duchâtelet himself, il y a deux mois! L'information a filtré en France, la secrétaire de Duchâtelet ayant simplement envoyé un e-mail au club de Montpellier pour obtenir le GSM de Girard ! L'entourage de René Girard a confirmé les contacts entre les deux parties " en vue de la saison prochaine " et a ajouté que " le Standard est le genre de club à caractère susceptible de plaire " à Girard. Ces contacts démontrent en tous cas que Rednic ne devrait pas rester au Standard (en a-t-il seulement envie, lui qui a pris l'habitude de changer de club chaque année ?). Par Stéphane Vande Velde