Sclessin aime les histoires qui se racontent au passé. À tel point que, ces dernières années, une visite footballistique dans la Principauté ressemblait furieusement à un dimanche passé chez ses grands-parents. L'histoire d'un présent ennuyeux, que les supporters les plus fidèles aimaient effacer en se rappelant les années de gloire passée, conjuguées au temps où Axel Witsel, Michy Batshuayi ou Mehdi Carcela faisaient vibrer des tribunes incandescentes.
...