Les supporters du Sporting de Charleroi qui voudront faire le déplacement au Standard le 20 octobre prochain devront se rendre personnellement au guichet du club carolo, montrer leur carte d'identité et signer une déclaration sur l'honneur, ont indiqué mardi lors d'une conférence de presse Medhi Bayat, l'administrateur délégué et Pierre-Yves Hendrickx, le directeur administratif de Charleroi.


Le club carolo a décidé de renforcer les conditions d'achat des tickets suite aux débordements intervenus en décembre 2012. A l'occasion de cette confrontation entre les deux clubs wallons, les supporters carolos avaient lancé des fumigènes et des sièges arrachés sur la pelouse et avaient détérioré les toilettes du stade liégeois.


Humainement, cela a été difficile à vivre sans compter que l'image du club en a pris un coup, a rappelé Pierre-Yves Hendrickx.
"Par ces mesures, le club espère n'attirer à Liège que des supporters au comportement irréprochable. Le Standard a mis comme à son habitude 1.300 places à notre disposition mais si nous ne devons faire le déplacement qu'à 600 ou 700 supporters, ce n'est pas grave", a affirmé Pierre-Yves Hendrickx

En 2011 les supporters des deux camps s'étaient également fait remarquer. Les 'Rouches' avaient lancé des fumigènes sur le terrain. Les 'Zèbres' avaient répondu avec un jet de balles de tennis et une tentative d'envahissement de terrain.

Le club Carolo dresse un premier bilan

Les responsable du club Carolo ont également profité de la dixième journée pour dresser un premier bilan de leur Sporting "New-Look". "Au risque peut-être d'étonner, je ne dirai pas que je suis extrêmement satisfait du bilan après dix matches du Sporting de Charleroi, je dirai qu'on travaille, qu'on respecte nos engagements et qu'on devient un club normal reposant sur une structure claire", a affirmé mardi lors d'une conférence de presse Mehdi Bayat, l'administrateur-délégué du club carolo.
Mehdi Bayat avait invité la presse pour analyser le début de saison des Zèbres. "Je tiens toutefois à préciser que ce bilan intervient après dix journées mais que notre projet est établi sur trois ans", a précisé d'emblée Mehdi Bayat.


Définie en début de saison, la politique sportive du club était dépendante selon lui d'une ligne budgétaire stricte et d'une image qui devait impérativement évoluer. "Dans ce contexte, le Sporting a surtout attiré de jeunes joueurs capables de passer un palier pour renforcer une ossature composée d'éléments déjà présents la saison dernière", a indiqué Mehdi Bayat. Selon lui, le noyau actuel suffit pour la saison en cours mais les responsables du club prépareront la prochaine dès le mois de janvier.
Pointant un regret, Pierre-Yves Hendrickx, le directeur administratif, a fait mention du trop faible retour du public carolo depuis le début de saison. "Je suis convaincu que le Sporting n'est qu'un géant endormi", a affirmé Medhi Bayat. Selon lui, avec Anvers et sans parler de Bruxelles, le club dispose du plus gros potentiel. Le Sporting de Charleroi pointe à la neuvième place du classement avec 12 points.

Les supporters du Sporting de Charleroi qui voudront faire le déplacement au Standard le 20 octobre prochain devront se rendre personnellement au guichet du club carolo, montrer leur carte d'identité et signer une déclaration sur l'honneur, ont indiqué mardi lors d'une conférence de presse Medhi Bayat, l'administrateur délégué et Pierre-Yves Hendrickx, le directeur administratif de Charleroi. Le club carolo a décidé de renforcer les conditions d'achat des tickets suite aux débordements intervenus en décembre 2012. A l'occasion de cette confrontation entre les deux clubs wallons, les supporters carolos avaient lancé des fumigènes et des sièges arrachés sur la pelouse et avaient détérioré les toilettes du stade liégeois. Humainement, cela a été difficile à vivre sans compter que l'image du club en a pris un coup, a rappelé Pierre-Yves Hendrickx. "Par ces mesures, le club espère n'attirer à Liège que des supporters au comportement irréprochable. Le Standard a mis comme à son habitude 1.300 places à notre disposition mais si nous ne devons faire le déplacement qu'à 600 ou 700 supporters, ce n'est pas grave", a affirmé Pierre-Yves Hendrickx En 2011 les supporters des deux camps s'étaient également fait remarquer. Les 'Rouches' avaient lancé des fumigènes sur le terrain. Les 'Zèbres' avaient répondu avec un jet de balles de tennis et une tentative d'envahissement de terrain. Le club Carolo dresse un premier bilanLes responsable du club Carolo ont également profité de la dixième journée pour dresser un premier bilan de leur Sporting "New-Look". "Au risque peut-être d'étonner, je ne dirai pas que je suis extrêmement satisfait du bilan après dix matches du Sporting de Charleroi, je dirai qu'on travaille, qu'on respecte nos engagements et qu'on devient un club normal reposant sur une structure claire", a affirmé mardi lors d'une conférence de presse Mehdi Bayat, l'administrateur-délégué du club carolo. Mehdi Bayat avait invité la presse pour analyser le début de saison des Zèbres. "Je tiens toutefois à préciser que ce bilan intervient après dix journées mais que notre projet est établi sur trois ans", a précisé d'emblée Mehdi Bayat. Définie en début de saison, la politique sportive du club était dépendante selon lui d'une ligne budgétaire stricte et d'une image qui devait impérativement évoluer. "Dans ce contexte, le Sporting a surtout attiré de jeunes joueurs capables de passer un palier pour renforcer une ossature composée d'éléments déjà présents la saison dernière", a indiqué Mehdi Bayat. Selon lui, le noyau actuel suffit pour la saison en cours mais les responsables du club prépareront la prochaine dès le mois de janvier. Pointant un regret, Pierre-Yves Hendrickx, le directeur administratif, a fait mention du trop faible retour du public carolo depuis le début de saison. "Je suis convaincu que le Sporting n'est qu'un géant endormi", a affirmé Medhi Bayat. Selon lui, avec Anvers et sans parler de Bruxelles, le club dispose du plus gros potentiel. Le Sporting de Charleroi pointe à la neuvième place du classement avec 12 points.