A noter que le duel contre Gand est sous réserve d'une reprogrammation du match Standard- Beerschot dans le courant du mois de février, précise le club. Ces tribunes vides sont la conséquence de la sanction de deux matches à huis clos infligée par le Conseil disciplinaire de l'Union belge de football suite aux incidents ayant émaillé son duel de championnat face à Charleroi le 5 décembre dernier. Lors du derby wallon entre le Standard et Charleroi le 5 décembre, l'arbitre Nicolas Laforge avait été contraint de mettre un terme définitif à la rencontre après 88 minutes de jeu à cause de fumigènes lancés sur le terrain par les supporters liégeois. Laforge avait déjà dû interrompre la rencontre quelques minutes plus tôt pour les mêmes raisons. Après l'arrêt définitif du match, des dizaines de supporters du Standard ont envahi la pelouse en direction du bloc réservé aux supporters de Charleroi. Ils ont ensuite lancé des feux de bengale en direction des supporters carolos. Le 13 janvier dernier, l''instance disciplinaire de l'Union belge avait infligé deux rencontres à huis clos aux Rouches, une sanction assortie de 5.000 euros d'amende. Le club liégeois n'avait pas contesté cette décision. (Belga)

A noter que le duel contre Gand est sous réserve d'une reprogrammation du match Standard- Beerschot dans le courant du mois de février, précise le club. Ces tribunes vides sont la conséquence de la sanction de deux matches à huis clos infligée par le Conseil disciplinaire de l'Union belge de football suite aux incidents ayant émaillé son duel de championnat face à Charleroi le 5 décembre dernier. Lors du derby wallon entre le Standard et Charleroi le 5 décembre, l'arbitre Nicolas Laforge avait été contraint de mettre un terme définitif à la rencontre après 88 minutes de jeu à cause de fumigènes lancés sur le terrain par les supporters liégeois. Laforge avait déjà dû interrompre la rencontre quelques minutes plus tôt pour les mêmes raisons. Après l'arrêt définitif du match, des dizaines de supporters du Standard ont envahi la pelouse en direction du bloc réservé aux supporters de Charleroi. Ils ont ensuite lancé des feux de bengale en direction des supporters carolos. Le 13 janvier dernier, l''instance disciplinaire de l'Union belge avait infligé deux rencontres à huis clos aux Rouches, une sanction assortie de 5.000 euros d'amende. Le club liégeois n'avait pas contesté cette décision. (Belga)