Un Standard - Anderlecht, ça déchaîne toujours les passions. Mais encore plus quand les deux équipes sont en mauvaise forme ! Tant les Rouches que les Anderlechtois doivent une revanche à leurs supporters.

En déplacement à Zulte la semaine dernière, le Standard est revenu avec une défaite qui fait mal tant au moral qu'au classement. Les hommes de Mbaye Leye ont encore raté l'occasion d'intégrer le top 4. Leurs lacunes défensives deviennent de plus en plus criantes, alors que c'était l'une des forces du Standard sous Philippe Montanier. Le retour de Selim Amallah pourrait permettre au Standard de retrouver un peu plus cette créativité offensive, qui lui fait parfois défaut dans son animation de jeu. Lors de son absence, les Liégeois ne se sont imposés qu'une seule fois en neuf rencontres. Les Principautaires restent sur cinq rencontres sans victoire en championnat : ils doivent absolument se reprendre sous peine de voir leur objectif prioritaire s'éloigner et leur saison se terminer plus vite que prévu.

Du côté des Mauves, ce n'est guère plus réjouissant. Leurs deux derniers matches sont indignes d'un club comme Anderlecht. Au Cercle, les Bruxellois ont évité la défaite de peu alors que face à Courtrai, ils n'ont tout simplement pas existé. Le groupe donne l'impression de ne pas supporter la pression lors des rendez-vous importants. Vincent Kompany l'a lui-même souligné cette semaine en conférence de presse. Trop irréguliers, les joueurs de la capitale n'ont cependant plus le choix : ils doivent l'emporter à Sclessin s'ils veulent encore espérer atteindre les PO1. Mais en ne cadrant pas une seule frappe lors de ses deux dernières rencontres, le groupe anderlechtois s'est mis seul en difficulté. Adrien Trebel est attendu au coup d'envoi de cette rencontre. Il devrait aussi y avoir d'autres changements dans le onze : Matt Miazga pourrait faire son retour, tandis qu'Abdoulay Diaby pourrait apporter un sang-neuf bien nécessaire.

Par Arthur Gosset

Un Standard - Anderlecht, ça déchaîne toujours les passions. Mais encore plus quand les deux équipes sont en mauvaise forme ! Tant les Rouches que les Anderlechtois doivent une revanche à leurs supporters. En déplacement à Zulte la semaine dernière, le Standard est revenu avec une défaite qui fait mal tant au moral qu'au classement. Les hommes de Mbaye Leye ont encore raté l'occasion d'intégrer le top 4. Leurs lacunes défensives deviennent de plus en plus criantes, alors que c'était l'une des forces du Standard sous Philippe Montanier. Le retour de Selim Amallah pourrait permettre au Standard de retrouver un peu plus cette créativité offensive, qui lui fait parfois défaut dans son animation de jeu. Lors de son absence, les Liégeois ne se sont imposés qu'une seule fois en neuf rencontres. Les Principautaires restent sur cinq rencontres sans victoire en championnat : ils doivent absolument se reprendre sous peine de voir leur objectif prioritaire s'éloigner et leur saison se terminer plus vite que prévu. Du côté des Mauves, ce n'est guère plus réjouissant. Leurs deux derniers matches sont indignes d'un club comme Anderlecht. Au Cercle, les Bruxellois ont évité la défaite de peu alors que face à Courtrai, ils n'ont tout simplement pas existé. Le groupe donne l'impression de ne pas supporter la pression lors des rendez-vous importants. Vincent Kompany l'a lui-même souligné cette semaine en conférence de presse. Trop irréguliers, les joueurs de la capitale n'ont cependant plus le choix : ils doivent l'emporter à Sclessin s'ils veulent encore espérer atteindre les PO1. Mais en ne cadrant pas une seule frappe lors de ses deux dernières rencontres, le groupe anderlechtois s'est mis seul en difficulté. Adrien Trebel est attendu au coup d'envoi de cette rencontre. Il devrait aussi y avoir d'autres changements dans le onze : Matt Miazga pourrait faire son retour, tandis qu'Abdoulay Diaby pourrait apporter un sang-neuf bien nécessaire. Par Arthur Gosset