C'est en effet le défenseur international en partance pour l'Impact de Montréal qui a fait sauter une première fois le verrou mauve à la 64e minute. Douze minutes après l'exclusion de Steven Defour, victime de l'agressivité des supporters qui ont mis ses nerfs à rude épreuve, mais aussi de la sévérité (excessive ?) de l'arbitre Alexandre Boucaut.

Les deux cartons jaunes adressés à l'ancien milieu de terrain du Standard et de Porto sanctionnaient un dégagement dans la tribune. Or le défenseur local slovène Martin Milec était blessé, et Defour a ainsi permis qu'on le soigne. Même si sa frappe était sans doute un peu trop appuyée.

Toujours est-il que le Standard a parfaitement exploité cette supériorité numérique. Un ballon du Français Adrien Trebel au-dessus de la défense visiteuse a en effet été impeccablement repris de volée hors de portée de Silvio Proto (1-0, 64e).

Ce but magnifique scellait le sort du match et d'Anderlecht, dont l'entraîneur Besnik Hasi tenta pourtant d'augmenter le potentiel offensif en introduisant au jeu la star allemande Marko Marin et le teenager Leya Iseka.

D'autant que le score a été doublé par Igor de Camargo (2-0, 88e), lequel a lui aussi très proprement exploité un centre du Japonais Yuji Ono qui avait débordé sur le flanc droit, pour inscrire son 9e goal de la saison.

Anderlecht, 43 points, conserve sa 2e place a 2 points du FC Brugeois, en lice à 18 heures dans le derby contre le Cercle. La 23e journée se terminera ensuite à la Ghelamco Arena de Gand où les Buffalos accueilleront Ostende à 20 heures.

C'est en effet le défenseur international en partance pour l'Impact de Montréal qui a fait sauter une première fois le verrou mauve à la 64e minute. Douze minutes après l'exclusion de Steven Defour, victime de l'agressivité des supporters qui ont mis ses nerfs à rude épreuve, mais aussi de la sévérité (excessive ?) de l'arbitre Alexandre Boucaut. Les deux cartons jaunes adressés à l'ancien milieu de terrain du Standard et de Porto sanctionnaient un dégagement dans la tribune. Or le défenseur local slovène Martin Milec était blessé, et Defour a ainsi permis qu'on le soigne. Même si sa frappe était sans doute un peu trop appuyée. Toujours est-il que le Standard a parfaitement exploité cette supériorité numérique. Un ballon du Français Adrien Trebel au-dessus de la défense visiteuse a en effet été impeccablement repris de volée hors de portée de Silvio Proto (1-0, 64e). Ce but magnifique scellait le sort du match et d'Anderlecht, dont l'entraîneur Besnik Hasi tenta pourtant d'augmenter le potentiel offensif en introduisant au jeu la star allemande Marko Marin et le teenager Leya Iseka. D'autant que le score a été doublé par Igor de Camargo (2-0, 88e), lequel a lui aussi très proprement exploité un centre du Japonais Yuji Ono qui avait débordé sur le flanc droit, pour inscrire son 9e goal de la saison. Anderlecht, 43 points, conserve sa 2e place a 2 points du FC Brugeois, en lice à 18 heures dans le derby contre le Cercle. La 23e journée se terminera ensuite à la Ghelamco Arena de Gand où les Buffalos accueilleront Ostende à 20 heures.