Parmi les défis à relever, deux par discipline, les athlètes devront faire la planche, jongler avec une balle, réaliser un exercice de balance ou encore marcher, courir ou rouler quelques kilomètres. Afin de réaliser ces défis, les athlètes seront soutenus par de nombreuses personnalités sportives belges dont Roberto Martinez, Tessa Wullaert, Yanina Wickmayer, Dylan Borlée, Greg Van Avermaet et Fanny Lecluyse. Cette première édition des Jeux Nationaux virtuels fait suite à l'annulation de la 38e édition des Jeux Nationaux en raison de la pandémie de coronavirus. Ceux-ci devaient se dérouler à Anvers à l'occasion du 100e anniversaire des Jeux Olympiques dans la Métropole. "La situation actuelle nous a offert l'opportunité de nous réinventer, mais surtout de rappeler que bouger est important et que nos athlètes ont toujours cette flamme sportive. C'est notre manière de montrer au monde que nous sommes là malgré la situation", a expliqué Zehra Sayin, CEO de Special Olympics Belgium. "D'habitude, les Jeux Nationaux sont accessibles pour des raisons d'organisation à seulement 3.400 athlètes. Le format des Jeux Virtuels nous permet d'atteindre bien plus d'athlètes, de bénévoles et de supporters. Tout le monde peut participer à sa manière à cette édition digitale et même remporter une médaille virtuelle et nous espérons pouvoir compter sur le soutien de tous les Belges", a conclu Zehra Sayin. (Belga)

Parmi les défis à relever, deux par discipline, les athlètes devront faire la planche, jongler avec une balle, réaliser un exercice de balance ou encore marcher, courir ou rouler quelques kilomètres. Afin de réaliser ces défis, les athlètes seront soutenus par de nombreuses personnalités sportives belges dont Roberto Martinez, Tessa Wullaert, Yanina Wickmayer, Dylan Borlée, Greg Van Avermaet et Fanny Lecluyse. Cette première édition des Jeux Nationaux virtuels fait suite à l'annulation de la 38e édition des Jeux Nationaux en raison de la pandémie de coronavirus. Ceux-ci devaient se dérouler à Anvers à l'occasion du 100e anniversaire des Jeux Olympiques dans la Métropole. "La situation actuelle nous a offert l'opportunité de nous réinventer, mais surtout de rappeler que bouger est important et que nos athlètes ont toujours cette flamme sportive. C'est notre manière de montrer au monde que nous sommes là malgré la situation", a expliqué Zehra Sayin, CEO de Special Olympics Belgium. "D'habitude, les Jeux Nationaux sont accessibles pour des raisons d'organisation à seulement 3.400 athlètes. Le format des Jeux Virtuels nous permet d'atteindre bien plus d'athlètes, de bénévoles et de supporters. Tout le monde peut participer à sa manière à cette édition digitale et même remporter une médaille virtuelle et nous espérons pouvoir compter sur le soutien de tous les Belges", a conclu Zehra Sayin. (Belga)