Soulier d'Or: Vanaken favori pour succéder à son capitaine Ruud Vormer

14/01/19 à 13:27 - Mise à jour à 13:47

Source: Belga

C'est mercredi soir au Studio 100 Pop-Up Théâtre de Puurs (en français: Puers), une petite localité située en Région flamande, dans la province d'Anvers, que sera décerné le 65e Soulier d'Or, dont Rik Coppens avait inauguré le palmarès en 1954.

Soulier d'Or: Vanaken favori pour succéder à son capitaine Ruud Vormer

Hans Vanaken © BELGA

Le plus prestigieux trophée individuel du football belge pourrait rester pour la troisième année consécutive au Club Bruges, champion de Belgique. Il se dit en effet sous le manteau que Hans Vanaken va probablement succéder à José Izquierdo et à son capitaine Ruud Vormer, les lauréats des deux précédentes éditions.

Mais à Genk, leader du championnat et champion d'automne, on brûle un cierge pour le meneur de jeu espagnol Alejandro Pozuelo, qui l'aurait sans doute déjà mérité par le passé, voire pour Leandro Trossard, Sander Berge ou Ruslan Malinovskyi.

Mehdi Carcela, dont le retour à Sclessin et la complicité avec Edmilson Junior, avaient transfiguré le Standard, vice-champion et vainqueur de la Coupe, la saison dernière, ferait également partie des favoris. Il est d'ailleurs le meilleur joueur du championnat aux yeux de beaucoup d'entraîneurs, qui reconnaissent le craindre tout particulièrement...

Hans Vanaken, 26 ans, a inscrit 14 goals et délivré 17 assists en championnat en 2018 (20 et 20, toutes compétitions confondues). Personne n'a fait mieux. Il a conduit le Club Bruges vers le titre pour la deuxième fois en trois saisons, mais aussi vers les seizièmes de finale de l'Europa League, grâce aux six points conquis en phase de poules de la Ligue des Champions.

D'autres prix seront décernés au cours de la soirée à suivre sur VTM.

Janice Cayman (Montpellier) est ainsi la grande favorite pour le soulier d'or féminin qui lui a déjà été attribué l'année passée. Sa principale concurrente est forcément à nouveau Tessa Wullaert (Wolfsburg/Manchester City). Les trois autres nominées sont Aline Zeler (Anderlecht/PSV), Davinia Vanmechelen (PSG/PSV) et Davina Philtjens (Ajax/Fiorentina).

La lutte entre Philippe Clement (Genk) et Ivan Leko (Club Bruges) pour le titre d'entraîneur de l'année, sera arbitrée par les outsiders Laszlo Bölöni (Antwerp), Felice Mazzu (Charleroi) et Marc Brys (Saint-Trond), voire Ricardo Sa Pinto, toutefois empêché de poursuivre ses exploits de la saison dernière à la tête de l'équipe du Standard, qui l'a froidement renvoyé.

La bagarre pour le titre d'Espoir de l'année opposera a priori Wesley Moraes (Club Bruges), Sander Berge (Genk), Moussa Djenepo (Standard), Landry Dimata et Alexis Saelemaekers (Anderlecht).

Sinan Bolat (Antwerp), le spécialiste des clean sheets, convoite lui le titre de Gardien de l'Année. Il devra entre autres battre à la course Guillermo Ochoa (Standard), Thomas Kaminski (Courtrai), Davy Roef (Waasland-Beveren) et Hendrik Van Crombrugge (Eupen).

Enfin il y aura aussi un vote pour désigner le Goal de l'Année, et le meilleur Belge évoluant à l'étranger.

Nos partenaires