"En plus, c'est le deuxième consécutif. Que ce soit le premier ou le troisième, je les trouve tous aussi beaux", a commenté la gagnante. "Il y avait beaucoup de concurrence donc je suis soulagée", a-t-elle poursuivi. Wullaert, 26 ans, avait gagné ce trophée en 2016, lors de la première édition, et l'avait récupéré en 2018 après l'avoir laissé à Janice Cayman en 2017. Avec 220 points, Wullaert a devancé Cayman (168), qui évolue désormais à Lyon. L'Anderlechtoise Tine De Caigny (124) a pris la troisième place. Tessa Wullaert a estimé avoir été constante l'an passé dans ses prestations, tant en Angleterre que dans l'équipe nationale belge. Son "grand objectif pour 2020" est de remporter le championnat d'Europe avec les Flames. "Et le titre avec City, naturellement." (Belga)

"En plus, c'est le deuxième consécutif. Que ce soit le premier ou le troisième, je les trouve tous aussi beaux", a commenté la gagnante. "Il y avait beaucoup de concurrence donc je suis soulagée", a-t-elle poursuivi. Wullaert, 26 ans, avait gagné ce trophée en 2016, lors de la première édition, et l'avait récupéré en 2018 après l'avoir laissé à Janice Cayman en 2017. Avec 220 points, Wullaert a devancé Cayman (168), qui évolue désormais à Lyon. L'Anderlechtoise Tine De Caigny (124) a pris la troisième place. Tessa Wullaert a estimé avoir été constante l'an passé dans ses prestations, tant en Angleterre que dans l'équipe nationale belge. Son "grand objectif pour 2020" est de remporter le championnat d'Europe avec les Flames. "Et le titre avec City, naturellement." (Belga)